Inauguration de « l’Eglise des Nations » :« Nous allons intensifier les prières pour le Burkina Faso », Pasteur Karambiri

577 0

Le Centre International d’Evangélisation (CIE) a inauguré officiellement le temple « l’Eglise des Nations », ce samedi 11 janvier 2020 à Ouagadougou. Ce temple qui se veut un cadre de prière, d’adoration et de réconfort a été inauguré en présence des autorités administratives, politiques, coutumières et des pasteurs venus de plusieurs pays.

Après 20 mois de réalisation, l’Eglise des Nations /Tabernacle Béthel Israël, d’une capacité de 12 000 places a ouvert officiellement ses portes ce 11 janvier 2020. Elle dispose des commodités techniques et technologiques modernes qui permettent la retransmission en direct des activités sur la télévision et les médias sociaux.

Cette dédicace est placée sous le signe de la sécurisation du Burkina, selon le pasteur Mamadou Karambiri. « Nous allons intensifier les prières pour le Burkina Faso, pour que nous puissions vivre dans la paix, la réconciliation, dans l’amour et le pardon », a-t-il assuré.

Photo de famille avec les autorités

Pour lui, EDEN/TBI est un « oasis qui est là, pour que les gens viennent étancher leur soif, leur désir profond, caché en eux, qu’ils viennent se ressourcer, se réconforter et aussi recevoir des conseils qui permettent que leur vie soit impactée, transformée et changée ».

Au cours de la cérémonie, le pasteur Karambiri a consacré son fils Samuel Karambiri, de formation pilote, comme prédicateur laïc et a invité les fidèles à ne pas l’appeler pasteur.

Consécration de Samuel Karambiri comme prédicateur laïc

Il a par ailleurs remis l’Epée du Saint Esprit, la bible et les clés de l’église au pasteur principal de EDEN/TBI qu’est son épouse, Hortense Karambiri, en l’invitant à en bien prendre soin.

Selon le pasteur Hortense Karambiri, «étant une œuvre divine, nous n’avons pas d’autre choix que d’en  prendre soin ». Et cet acte est la confirmation de sa responsabilité dans cette assemblée, car, dit-elle, « depuis des années, je suis le pasteur principal et aujourd’hui, c’est un témoignage public ».

Le ministre des affaires étrangères, Alpha Barry, a quant à lui, salué, au nom du gouvernement l’œuvre « gigantesque du pasteur Karambiri ». « Nous tenons à saluer le maître d’ouvrage qui est le pasteur Karambiri, pour son inspiration, sa vision, mais aussi la force qu’il a eue pour bâtir cette église. C’est l’occasion pour nous, de le remercier pour toutes les prières qu’il n’a jamais cessé de faire pour le Burkina, la paix et la sécurité», a affirmé le chef de la diplomatie burkinabè.

EDN/TBI se définit comme l’Espace dédié à Dieu pour annoncer l’Evangile à toutes les Nations dans ce Temps où la Bible reste Incontestable. Elle est le siège du Mouvement du Centre International d’Evangélisation/Mission Intérieure Africaine (CIE/MIA) qui compte plus de 600 églises réparties au Burkina, en Afrique en Europe et aux Etats-Unis.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre