Niger : Attaque du camp de Chinégodar a fait 89 soldats tués, selon un nouveau bilan

349 0

Le porte-parole du gouvernement nigérien, Zakaria Abdourahame, a annoncé sur les ondes de la radio publique ce dimanche 12 janvier 2020 que ce sont total 89 soldats qui ont été tués dans l’attaque du camp militaire de Chinégodar (ouest, frontière malienne).

Le Dimanche 12 janvier 2020, selon le communiqué lu par Zakaria Abdourahame, le porte-parole du gouvernement nigérien, “après ratissage, le bilan s‘établit de la façon suivante. Côté ami : 89 morts. Côté ennemi 77 morts”, a-t-il affirmé. Le précédent bilan annoncé le jour de l’attaque, le jeudi 09 janvier 2020, faisait état de la mort de 25 soldats et de 63 “terroristes”. Un deuil national de 72 heures a été décrété à la suite de cette attaque.

Ce nouveau bilan est annoncé à la veille du sommet de Pau, dans le sud-ouest de la France, qui va réunir à l’initiative du président français Emmanuel Macron, les chefs d’Etat des cinq pays du G5-Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) en vue de demander à ces présidents  africains de « clarifier » leurs positions face aux discours anti-français dans leurs différents Etats.  

C’est du moins ce que le président français Emmanuel Macron avait indiqué. Mais face aux réactions qui ont succédé à cette approche, il est désormais indiqué que ce sommet de Pau travaillera à « renforcer la légitimité contestée des militaires français déployés sur la zone et mobiliser les alliés européens».

Le communiqué a également souligné l’intervention des  Mirages français ce jeudi 09 janvier à Chinégodar.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre