Burkina : L’UPC veut devenir « la machine gagnante des élections de 2020 »

219 0

Les militants de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) ont, une fois de plus, respecté leur traditionnelle cérémonie de présentation de vœux à l’endroit du président du parti, Zéphirin Diabré, et des autres dirigeants du parti, ce 17 janvier 2020 à Ouagadougou. C’était par ailleurs l’occasion pour les responsables du parti de faire le bilan de l’année écoulée et de mieux préparer les militants pour les échéances électorales à venir.

Le début d’une nouvelle année dans les organisations humaines est le plus souvent marqué par le bilan de l’année écoulée. C’est cette logique que le parti du lion, l’UPC, a voulu respecter en organisant une cérémonie de présentation de vœux au président du parti et à tous les militants. Le bilan de l’année 2019 a été également fait afin de préparer au mieux cette nouvelle année qui sera déterminante pour le parti, selon Nabi Yaméogo, le secrétaire général national du parti.

« C’est une tradition à l’UPC qu’en début de chaque année, nous nous retrouvons pour nous formuler les vœux mutuellement », a indiqué, pour sa part, le député Moussa Zerbo. 

Selon ses responsables, le parti s’est très bien implanté à travers le pays et est prêt pour les échéances à venir. « Les militants s’engagent à mener une bataille jamais égalée au sein du parti afin de conquérir le pouvoir en 2020 », a déclaré Nabi Yaméogo.

2020, heure du bilan

Après avoir répondu aux vœux de ses militants par des vœux de santé, de sécurité, de paix et de prospérité partagée dans l’équité, Zephirin Diabré a tenu à rappeler que « 2020, c’est l’heure du bilan et du vrai bilan ». Car selon lui, le parti au pouvoir par son « incompétence, son tâtonnement et sa navigation à vue » a contribué à dégrader la situation du Burkina Faso qui était déjà grave en 2018 et dans les années antérieures. Il est donc nécessaire, selon lui, qu’en tant que parti politique aspirant à la conquête et à la gestion du pouvoir d’Etat, l’UPC regarde l’avenir en face.

Par ailleurs, Zéphirin Diabré a adressé ses félicitations à tous les responsables de l’UPC et à tous les militants qui ont, selon lui, au cours de l’année 2019, « travailler à la consolidation de leurs structures sur le territoire national à travers les différentes tournées organisées par le parti ».

Confiant que son parti est le parti qui est capable de donner un nouvel élan au Burkina Faso et de « mettre fin à la déchirure sociale », Zéphirin Diabré « exhorte tous ses militants à plus d’engagement pour faire de l’UPC la machine gagnante des élections de 2020 ».

Amadou ZEBA (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre