L’association “Gouvernement Jeunesse Burkina” lance un concours d’art oratoire

877 0

L’association Gouvernement Jeunesse Burkina est une organisation de jeunes à but non lucratif qui intervient dans le cadre des formations en matière de gouvernance et des objectifs à atteindre. Elle lance cette année un concours d’art oratoire dénommé « Flamme Olympique des Débats et d’Art Oratoire : FODAO ». Les responsables de ladite association étaient ce 18 janvier 2020 face à la presse pour parler du concours dont la première édition est prévue pour février 2020.

« L’art du maniement de la parole est d’une très grande importance aujourd’hui. Et cela est déjà connu de tous », a affirmé Elda Koama, Jeune premier ministre du gouvernement Jeunesse Burkina.

C’est convaincus de cette idée que les responsables de l’association entendent organiser un concours d’art oratoire dénommé FODAO (Flamme Olympique des Débats et d’Art Oratoire) qui débutera en Février 2020. Il s’agit d’un concours qui va mettre en confrontation les différentes associations de jeunes au Burkina.

Le concours est placé sous le thème « Jeunesse associative africaine : quelles contributions pour la paix et le développement dans ton pays ? » et avec pour slogan « Jeune africain engagé, porte haut le flambeau de ton association ! ». L’association entend, à travers ce concours, mettre en lumière d’une part l’engagement des jeunes dans les associations et d’autre part, motiver les jeunes à ne pas abandonner cet engagement.

Promouvoir l’intégration africaine…

Car « de notre souci à tous de pouvoir vivre heureux dans notre pays naitra en nous la conviction nécessaire pour surmonter les obstacles et développer notre pays », a déclaré Elda Koama.

Par ailleurs, faisant de l’intégration africaine l’une de ses valeurs fondamentales, l’association a invité toutes les communautés étrangères vivant au Burkina Faso à participer à ce concours. Parce que, « aucune cohésion sociale parfaite ne peut s’entendre sans l’implication de ces communautés », a poursuivi Elda Koama.

Il faut noter que cette première édition de la FODAO dont les inscriptions prendront fin le 31 janvier 2020 est placée sous le parrainage du Ministre de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrébéogo et sous le Co parrainage du Ministre de la communication, et des relations avec le parlement, Rémi Djandjinou.

Aussi, Gouvernement Jeunesse Burkina compte-elle rentrer en contact avec certains ambassades et consulats présents au Burkina Faso afin de motiver la participation  des communautés étrangères et en même temps, renforcer l’intégration africaine.

Amadou ZEBA (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *