Burkina: « Je suis prête à mourir pour le retour de la paix » (Safiatou Lopez)

442 0

Une délégation du Mouvement pour le Plaidoyer du Retour de la Paix et de la Cohésion sociale du Burkina (MPCRN), avec à sa tête Safiatou Lopez,  a été reçue en audience par le Mogho Naaba Baongo ce 21 janvier 2020. Il s’est agi pour la délégation de demander le soutien de Sa Majesté pour la réussite de leurs activités visant notamment la réconciliation nationale au Burkina Faso.

« Nous sommes venus demander son soutien moral. Parce que nous savons que la tâche ne sera pas facile. Avec son soutien, c’est certain que nous allons y arriver », a fait savoir Safiatou Lopez à sa sortie d’audience.

Elle a indiqué que plusieurs évènements qui se sont déroulés ces dernières années au Burkina Faso ont trouvé un dénouement pacifique grâce au soutien et à l’implication du Mogho Naaba.

C’est pourquoi, elle dit fonder l’espoir que le retour de la paix et de la réconciliation nationale  au Burkina Faso sera une réalité. « Pour réussir cette réconciliation, il faut aller au-delà de nos personnes. L’intérêt général doit être une priorité pour nous tous. Je suis prête à mourir pour le retour de la paix définitive au Burkina Faso.

« Ne mettez personne à l’écart dans votre lutte » (Mogho Naaba)

Nous étions farouchement décider pour le changement sans même penser aux conséquences de ce changement », a déclaré Safiatou Lopez. Et de poursuivre que son mouvement œuvre  pour le retour de tous les exilés afin que chacun participe à sa manière à l’édification d’un Burkina prospère.

Le Mogho Naaba a, pour sa part, salué la démarche des responsables du mouvement  et les a encouragés à s’investir davantage pour le retour définitif de la paix au Burkina Faso. Mais, avant, il les a exhortés à s’unir, car « c’est ensemble que l’on peut bâtir un monde meilleur ».

Aussi, le Roi de Ouagadougou a-t-il conseillé au mouvement de prendre en compte tous les Burkinabè dans leur mission. « Ne mettez personne à l’écart dans votre lutte. Car c’est la division qui est la cause de tous les maux », a dit le Chef coutumier.

En rappel, le 18 janvier dernier, Safiatou Lopez et ses compagnons en quête de cohésion et de réconciliation au Burkina était chez le Wooghdogo Naaba au quartier Nonsin de Ouagadougou.

Lire aussi : « Je n’ai pas besoin de créer un mouvement pour me rapprocher du Président du Faso » (Safiatou Lopez)

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre