Démocratie participative au Burkina : Le GERDDES vient en aide à quatre communes

103 0

Les responsables du Groupe d’étude et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social (GERDDES) étaient face à la presse ce 28 janvier 2020 à Ouagadougou. L’objectif était de faire le bilan de leur projet dénommé « Suivi citoyen des politiques publiques dans 13 communes urbaines et 7 communes rurales et 9 régions du Burkina Faso ». 

Avec pour objectif de contribuer à la consolidation de la démocratie participative au Burkina Faso à travers la systématisation du Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP) dans les communes d’intervention, ce projet dont une partie est financé par la Coopération suisse est exécuté dans quatre communes que sont Boni, Pa, Toécé et Zitenga.

Il a permis de mener des actions dans le cadre de la facilitation de l’organisation des actions d’utilités publiques diligentées par les maires. Ce projet a permis aussi d’organiser des cadres de dialogue entre les populations et les responsables des services de santé et de l’éducation de base, d’assurer la visibilité de la plateforme ”Présimètre” et du site web du GERDDES-Burkina et d’assurer enfin la visibilité des actions et des partenaires du projet.

Les populations continuent à faire ce que nous avons initié”

Les initiateurs du projet estiment que leurs objectifs ont été atteints suite à ce projet. Selon Léopold Somé, président du GERDDES, les maires des communes bénéficiaires du projet ont entrepris des actions qui ont connu la mobilisation de l’ensemble des habitants de leur commune respective. Selon Léopold Somé, comme résultat, l’on note « des actions de salubrité menées dans les différentes communes » et « la remise de 10 poubelles » à chaque commune. 

Pour les initiateurs du projet, le plus important à retenir c’est que « les populations comprennent le message, à savoir la contribution volontaire des populations au développement de leur commune ». Cet objectif est atteint selon le président du GERDDES. « Les populations continuent à faire ce que nous avons initié malgré notre départ », a laissé entendre Léopold Somé.

Amadou ZEBA (Stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre