Burkina : La résilience des communautés vulnérables au cœur d’un atelier à Ouaga

159 0

Les ONG et organisations du consortium CIINAL-TILGRE se sont réunies en atelier, ce mercredi 29 janvier 2020 pour faire le bilan du projet « Renforcement de la Résilience des Communautés Vulnérables du Sahel et du Nord au Burkina Faso ». Il s’agit pour les acteurs du consortium de faire la capitalisation dudit projet. 

Pendant 3 ans, le consortium CIINAL-TILGRE a exécuté le projet « Renforcement de la Résilience des Communautés Vulnérables du Sahel et du Nord au Burkina Faso ». Et ce projet est à sa fin d’exécution. C’est pourquoi les responsables des ONG et organisations de ce consortium se sont réunis pour faire le bilan des activités menées.

L’objectif de cette réunion bilan et capitalisation du projet « Renforcement de la Résilience des Communautés Vulnérables du Sahel et du Nord au Burkina Faso » est de faire une auto-évaluation du projet et de tirer les enseignements en vue d’améliorer la qualité des projets et programmes futurs.

En terme de réalisations, Kiswendsida Sibdou Alice Armelle Zongo, coordonnatrice du projet FFU Résilience CIINAL-TILGRE a donné quelques exemples. « Nous avons eu à renforcer les capacités des acteurs sur le terrain, à travers leur facilitation d’accès aux services sociaux de base et la mise en place de bonnes pratiques en matière nutritionnelle et la réduction de la malnutrition.

Nous avons également accompagné les acteurs, à travers le renforcement même de leurs moyens d’existence en injectant une grosse quantité de filets sociaux. Environ 1 million 500 mille euros de filets sociaux ont été transférés comme cash à l’endroit des communautés », a-t-elle énuméré.

Le projet de « Renforcement de la Résilience des Communautés Vulnérables du Sahel et du Nord au Burkina Faso » est financé par l’Union Européenne à travers le Fonds Fiduciaire d’Urgence-Résilience. Pour le Chargé de programme à la délégation de l’UE au Burkina et de financement du Fonds fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique, Eric Pitois, en trois ans, leur partenaire a réussi à mettre en œuvre un paquet d’activités pour la population vulnérable dans la région du Nord et du Sahel qui a réellement eu un impact sur leur quotidien. 

« Nous engageons une nouvelle phase de 2020 à 2023 qui va permettre de maintenir les activités avec le même paquet d’activités résilience, à savoir l’accès aux services sociaux de base, des filets sociaux en période de soudure, des activités de relèvement économique. Nous allons travailler aussi sur la bonne gouvernance locale et aussi sur la cohésion sociale », a-t-il affirmé.

« Des financements sont en train d’être signés pour que nous maintenions un minimum d’activités sur ces zones fortement affectées. Nous allons maintenir nos activités sur l’extrême Nord de la Boucle du Mouhoun, sur le Nord, sur le Sahel et sur la région de l’Est », a-t-il poursuivi. 

Le projet a été mis en œuvre dans près de 72 villages dont 60 au Sahel et 12 au Nord pour toucher 6500 ménages pauvres, avec des enfants vulnérables de 0 à 59 mois dans 12 communes (10 au Sahel et 2 au Nord). 

Pour le maire de la commune de Sollé, Balzac Nakanabo, SOS Sahel qui intervient dans la région du Nord et particulièrement dans la commune de Sollé depuis 2017 a appuyé près de 122 bénéficiaires. Il a consisté « à appuyer des personnes vulnérables comme, on le disait, qui étaient vraiment couchées au sol, qui sont aujourd’hui debout et qui marchent eux-mêmes ; c’est très important pour nous. Nous sommes également ravis d’apprendre qu’il y a un nouveau projet qui continue avec la commune de Sollé. (…). En tant que maire, je suis vraiment satisfait », s’est-il exprimé.

Le projet a été exécuté par le consortium CIINAL-TILGRE. Ce consortium est composé des ONG et organisations dont OXFAM (Lead), AGED, ATAD, Christian Aid, GRET, Help, Médecins du Monde France, SOS Sahel Internationnal.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre