Burkina : Le ministère de l’urbanisme se dote d’une nouvelle stratégie de développement

479 0

Le ministère de l’urbanisme et de l’habitat a élaboré le rapport sur la stratégie nationale de l’habitat et du développement urbain (SNHDU). Ce rapport évoque les défis et les enjeux de la stratégie nationale de l’urbanisme. Le document était au centre d’un atelier de validation ce jeudi 30 janvier 2020 à Ouagadougou. 

Encadrer l’urbanisation pour répondre au besoin d’habitat au Burkina. C’est l’un des objectifs majeurs fixés par le président du Faso, Roch Marc Kaboré, dans son plan de développement urbain. Le ministère de l’urbanisme soutient ce plan. Il a adopté une nouvelle stratégie nationale de l’habitat et du développement urbain (SNHDU) dans le but d’appuyer la vision du Chef de l’Etat.

Et ce, au regard de la croissance dans le besoin de la population en milieu urbain et la planification au niveau régional, national et international.

Des innovations…

« Au Burkina Faso, nous étions dans une dynamique d’élaboration et de mise en œuvre de politique sectorielle avec la définition des 14 secteurs de planification. Le secteur de l’urbanisme est devenu est sous-secteur et nous avions une politique commune infrastructure et transport de communication et d’habitat, environnement eau et assainissement », a expliqué Stanislas Goungounga, secrétaire général du ministère de l’urbanisme et de l’habitat.

Il a ajouté qu’il est fait obligation au ministère de l’urbanisme d’élaborer sa stratégie; et qu’il n’est plus question de politique du ministère de l’urbanisme, mais de stratégie. Car dit-il, « pour se conformer au nouveau référentiel de planification, nous avons entrepris l’élaboration de ce document ». 

Il faut noter que ce document vise à apporter des innovations; à savoir la prise en compte des nouveaux défis en termes de planification compte tenu du retard qu’il faut rattraper, le traitement des questions d’accès aux services urbains de base (l’accès à l’eau, à l’électricité, etc.). Les questions de logement, d’économie urbaine, d’accès à l’emploi, entre autres, seront traitées sur 10 ans, selon la nouvelle stratégie. 

Saly OUATTARA

Burkina24

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre