Ouaga : Le deuxième Salon panafricain de l’immobilier prévu du 20 au 22 février

425 0

Ouagadougou va abriter du 20 au 22 février 2020 la deuxième édition du Salon Panafricain de l’Immobilier dénommé SPI. Le comité d’organisation dudit salon était face à la presse ce jeudi 30 janvier 2020 dans l’optique d’informer l’opinion publique sur les objectifs et le déroulement de cet évènement.

Le Salon Panafricain de l’Immobilier qui est tout d’abord un cadre d’échange entre les acteurs du secteur immobilier se tiendra très prochainement à Ouagadougou.

Ce salon qui est organisé par l’Association des Agents Immobiliers du Burkina Faso en collaboration avec le ministère de l’Urbanisme et de l’habitat se tiendra dans la salle de conférence de Ouaga 2000. Il va réunir plus de 300 participants.

Pour les organisateurs, l’objectif de ce salon qui regroupe plusieurs acteurs notamment les promoteurs immobiliers, les architectes, les experts immobiliers, les agents immobiliers, les géologues et les huissiers, consiste dans un premier temps à mettre en lumière le secteur de l’immobilier en Afrique et plus précisément au Burkina Faso.

Des innovations attendues…

Selon les organisateurs, ce salon est un cadre d’information et de sensibilisation des acteurs de l’immobilier et l’ensemble de la population sur les règles en vigueur concernant le secteur de l’immobilier au Burkina Faso.

Pour ce qui est du déroulement de ce salon panafricain, les organisateurs annoncent beaucoup d’innovations. « La particularité de cette deuxième édition réside dans le fait que nous allons animer des panels avec des thématiques passionnantes qui se rapportent à la vie immobilière au Burkina Faso notamment sur la règlementation agraire et la loi sur l’habitation privée », a expliqué Boubacar Compaoré, président du comité d’organisation du SPI.

Selon lui, cette deuxième édition du SPI sera marquée par une exposition/vente de produits et de services, d’animation de panels et de conférences, des rencontres d’affaires, des débats télévisés sur la problématique du logement et aussi des visites de sites de certains projets immobiliers.

Respect des textes en vigueur…

Aussi, l’une des particularités de cette deuxième édition du SPI est le fait que des prix seront remis aux meilleurs acteurs du secteur. Selon Boubacar Compaoré, seront distingués « les sociétés bien structurées » et en « conformité avec les textes en vigueur ».

Avec un budget prévisionnel de 69 millions de francs CFA, cette édition du SPI va connaitre la participation des acteurs venant de l’étranger notamment de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Maroc, de la Tunisie et des Emirats arabes unis.

A en croire Boubacar Compaoré, « ce salon est l’occasion d’identifier et de sélectionner les meilleurs acteurs de l’immobilier qui rencontreront le public pour leur proposer de meilleurs produits et services en toute légalité ».

Amadou ZEBA (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre