Pèlerinage national à Yagma : Le Burkina consacré au cœur immaculé de Marie

Les fidèles catholiques ont effectué ce dimanche 02 février 2020, le pèlerinage national au pied du Sanctuaire marial, Notre Dame de Yagma. Chapelets, prières et adoration ont marqué ce pèlerinage. Il a été l’occasion pour les pères évêques et les fidèles de prier pour le pays et de le consacrer au cœur immaculé de Marie.

 Ils sont des milliers de pèlerins, venus de 17 diocèses du Burkina et du Niger, implorer la miséricorde de Dieu. Placé sous le signe de la miséricorde, le thème du pèlerinage national de 2020 est « Église famille de Dieu, avec Marie annonce l’Evangile de la miséricorde et de la paix ».

Les pèlerins en prière

Au début de la célébration eucharistique, le cardinal Philippe Ouédraogo a fait observer une minute de silence pour les victimes des attaques terroristes et a demandé de prier pour la conversion des terroristes et des forces du mal.

Selon le cardinal Philippe Ouédraogo, ce pèlerinage est un temps fort qui consacre le Burkina à la protection maternelle de Marie. « Nous avons prié pour tous les défunts chrétiens, musulmans, protestants et tous ceux qui ont perdu la vie dans ces attaques terroristes. Et nous encourageons les uns et les autres à persévérer dans la prière. Chaque diocèse s’organise. Au niveau de Ouagadougou, nous avons proposé une chaine de prière pour toute l’année, qui a déjà commencé en décembre et qui va se clôturer en décembre prochain », a-t-il affirmé.

Le Burkina Faso a été, au cours de cette célébration eucharistique, consacré au cœur immaculé de Marie, afin que cessent les attaques terroristes. Pour Mgr Laurent Dabiré, président de la conférence épiscopale Burkina-Niger et célébrant principal de l’Eucharistie, cette année, le pèlerinage national de Yagma est marqué « d’un cachet particulier parce que les évêques de la conférence, sentant un peu aussi les sollicitations du peuple de Dieu, ont décidé de consacrer notre pays, le Burkina Faso au cœur immaculé de Marie, Notre Dame de Yagma. Cet acte est un acte de confiance, de foi, et d’espérance, qu’avec Marie qui intercède pour nous, Dieu nous donnera la victoire sur le mal, sur le péché et sur nos divisions », a-t-il affirmé.

Consécration du Burkina au cœur immaculé de Marie

Selon lui, le cardinal invite à prier pour la conversion des forces du mal parce que « chacun de nous doit se convertir. On peut abriter le mal en nous, mais, il y a des forces particulièrement mobilisées pour détruire. »

Le pèlerinage national à Yagma a vu la présence du Premier ministre Christophe Dabiré et de plusieurs membres de son gouvernement dont le ministre en charge des cultes, le ministre d’État Siméon Sawadogo.

Le Premier ministre et quelques autorités

Pour le Premier ministre, Christophe Dabiré, « la chaine de prière organisée par l’Eglise constitue un réconfort certain pour l’ensemble du peuple burkinabè et nous sommes très heureux de constater que l’église famille de Dieu se préoccupe fondamentalement de la question de la paix et de la sécurité des populations ».  

« Le gouvernement, derrière le président du Faso va se mobiliser pour faire en sorte que les difficultés que nous connaissons aujourd’hui puissent reculer et que le peuple puisse trouver la quiétude, afin de contribuer au développement social et économique de notre pays », a-t-il assuré.

La date du 2 février est dédiée à la journée mondiale de la vie consacrée. Les pèlerins ont, à cet effet, prié pour les personnes consacrées afin que le seigneur bénisse davantage leur mission dans la vie de l’église, celle d’attirer, d’orienter le regard des fils et filles de l’Eglise vers Dieu.

Le pèlerinage national à Yagma est triennal. Tous les 3 ans, les différents diocèses envoient des délégations afin de prier et chercher le chemin de Dieu et la paix.

 Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page