Ambassade de Chine au Burkina : Des mesures contre le coronavirus

650 0

L’Ambassade de Chine a présenté ce mardi 04 février 2020, les mesures prises par la Chine pour lutter contre le coronavirus. Elle a également présenté l’hôpital construit en 10 jours pour accueillir les patients.

Depuis l’apparition du coronavirus en Chine, 20 527 cas ont été confirmés, 23 214 suspectés et 426 décès enregistrés. Dans la ville de Wuhan dont les habitants sont les plus éprouvés, il y a 6 384 cas confirmés dont 313 décès.

Dans le but de placer en quarantaine ces personnes atteintes par le virus et de leur apporter les soins appropriés, le gouvernement chinois avait entrepris la construction de deux hôpitaux à Wuhan. Selon l’ambassadeur de la Chine au Burkina, Li Jian, le premier hôpital de 1000 lits construit en 10 jours à Huoshenshan a commencé à accueillir les patients le 3 février 2020.

“Le deuxième hôpital de 1600 lits, implanté à Leishenshan sera fonctionnel dès demain 5 février. Plus de 1 000 membres du personnel médical militaire de l’Armée populaire de libération ont été dépêchés sur les lieux”, a-t-il affirmé.

“Nous avons également aménagé un stade et deux centres d’expositions à Wuhan pour en faire 3 hôpitaux supplémentaires avec 3 000 lits. En plus de cela, 52 équipes médicales des autres provinces chinoises avec plus de 6 000 médecins ont été dépêchés à la province de Hubei pour appuyer le personnel. A nos jours, les efforts conjugués de nos médecins et infirmiers ont permis à 717 patients de guérir de la maladie », a-t-il ajouté.

Dans le but de minimiser les risques de transmission du virus, des mesures d’isolement ont été prises et exécutées.

“Toute la province du Hubei avec l’ensemble de ses villes est en train d’être mise en quarantaine. Elle a été accompagnée par des actions de sensibilisation et de désinfection dans les quartiers et villes du pays. A Wuhan, chef-lieu de la province de Hubei, tous les transports publics comme l’autocar, le train, l’avion, les bateaux ont été suspendus, mais il y a des voies spécifiques qui permettent d’approvisionner la ville en matériels et en vivres”, détaille le diplomate.

L’ambassadeur a affirmé que sa collaboration avec les ministères burkinabè concernés et la représentation de l’OMS au Burkina sera renforcée pour que le mécanisme de prévention soit plus efficace et coordonné.

Selon lui, “la mission médicale chinoise qui travaille au Burkina va partager les informations techniques sur la prévention, le traitement, la surveillance ainsi que des analyses du laboratoire de cette épidémie à leurs collègues burkinabè”.

La Chine a également suspendu les voyages vers le Burkina, jusqu’à nouvel ordre. “Nous avons déjà demandé à tous ceux qui s’apprêtaient à venir au Burkina de retarder leur projet de voyage jusqu’à nouvel ordre, dans l’optique de minimiser les risques. Pour ceux qui sont déjà arrivés, nous leur avons demandé  de se mettre en quarantaine pour au moins 14 jours », a annoncé le chef de la diplomatie chinoise

 Selon Dr Alimata Jeanne Diarra-Nama, représentante de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il n’y a pas de traitement spécifique. « Il y a des essais qui sont en cours. On traite essentiellement des symptômes », dit-elle.

A en croire la représentante de l’OMS, le Burkina Faso est en train d’élaborer son plan de préparation et de réponse. Pour elle, le virus qui est en cause, fait partie d’une famille de virus qui, dans le passé, a eu à provoquer des épidémies qui se manifestaient par le syndrome respiratoire sévère (SRAS) qui était dû à un coronavirus. Ce coronavirus était une zoonose, c’est-à dire transmissible de l’animal à l’homme. « Le virus actuel aussi est une zoonose. C’est une nouvelle souche. Les recherches sont en cours pour connaitre l’origine et l’animal en cause », s’est-elle exprimée.

L’ambassadeur  a  invité par ailleurs la population chinoise  à éviter des contacts étroits avec les marchés où il y a des animaux vivants. Il a affirmé que la Chine a la conviction, des capacités et des ressources nécessaires pour venir à bout de cette épidémie.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *