Burkina : L’Ordre des pharmaciens vole au secours des déplacés du Sourou

736 0

Les déplacés internes de la région de la Boucle du Mouhoun et ceux de la province du Sourou en particulier ont reçu des dons ce mardi 4 février 2020. Le geste est à mettre au compte de l’Ordre des pharmaciens du Burkina. Ils assument ainsi pleinement leur rôle social.

10 tonnes de riz et un chèque de 1 million de francs CFA, c’est la composition du don de l’Ordre des pharmaciens du Burkina. « Au regard de la mission sociale de notre profession et notre attachement profond aux valeurs de solidarité, nous ne pouvons observer avec détachement la détresse de ces familles qui sont les nôtres sans réagir », a déclaré le Dr Alfred Sandwidi, président de l’Ordre des pharmaciens du Burkina.

Pour ce geste de solidarité, la ministre de la santé a exprimé sa satisfaction. « Vous êtes une organisation responsable. Vous savez que vous devez participer au développement de la nation. Et on ne peut pas participer au développement de la nation sans s’intéresser au capital humain », a souligné la ministre de la santé Claudine Lougué.  C’est donc un geste « hautement citoyen » qui vient d’être posé.

 « Notre pays tout entier est agressé et souffre aujourd’hui. Les enfants, c’est l’avenir du Burkina Faso. S’attaquer aux femmes et aux enfants qui sont des innocents est un acte de lâcheté. Je pense que ça, c’est aller loin dans l’ignominie, dans la barbarie. Cette affaire, ce n’est pas l’affaire du gouvernement, ce n’est pas l’affaire de l’armée. Ça concerne chaque Burkinabè. C’est  nous qui avons la responsabilité de défendre notre pays. Personne ne va défendre notre pays à notre place ».

Paul Kaba Thiéba

Au-delà du rôle social, Dr Alfred Sandwidi a expliqué que les pharmaciens ont effectué un geste hautement humanitaire. « Qui touche un enfant, touche à ce que nous avons de plus profond », a–t-il ajouté.

Pour les bénéficiaires, ce sont des sentiments de reconnaissance  qui les animent.  « Je remercie l’Ordre des pharmaciens pour ce geste. C’est une contribution patriotique », a exprimé Paul Kaba Thiéba, au nom des populations du Sourou.

Basile SAMA

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *