Burkina : Un bâtiment de 80 millions de francs CFA pour la Commission Nationale des Réfugiés

467 0

Le ministre des affaires étrangères a inauguré ce lundi 3 février 2020, les nouveaux locaux de la Commission Nationale des Réfugiés (CONAREF). Un bâtiment à  niveau (R+1) qui a été entièrement financé par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés.

Environ 80 millions de francs CFA, c’est le coût total du bâtiment de la CONAREF. Une réalisation qui vient aider à plus d’un titre le département en charge des réfugiés. Pour le ministre des affaires étrangères, Alpha Barry, cette infrastructure vient à point nommé. « Nous remercions le HCR pour ce don qui va permettre à nos agents de travailler dans de meilleures conditions », a-t-il indiqué.

Au “Pays des Hommes intègres”, les réfugiés sont principalement des ressortissants maliens et leur nombre est à environ 25.000 personnes. Pour la répartition de ces réfugiés, le ministre Alpha Barry a souligné qu’ils sont répartis équitablement en trois groupes. Ces groupes sont ceux du camp de Mèntaô, de Goudobo et les réfugiés qui « sont hors camp ». « A ces réfugiés, il faut ajouter environ 6 000  demandeurs d’asile », a ajouté le ministre.

Cependant, la situation sécuritaire du Burkina complique les choses. Des camps de réfugiés subissent souvent des attaques, selon les propos du ministre. Un constat amer qui amène le ministère des affaires étrangères à intensifir la collaboration avec le HCR pour apporter des réponses adéquates. Des solutions qui pourraient également profiter aux déplacés internes de plus en plus nombreux.

Pour le Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, l’émotion est présente à cette cérémonie d’inauguration. Le mardi 4 février 2020, il a été reçu  par le président du Faso. Une occasion pour lui de réaffirmer l’engagement de sa structure à accompagner le Burkina. Il faut noter que c’est la première visite de Filippo Grandi au “Pays des Hommes intègres”. Au programme de son séjour, des audiences et surtout des visites sur le terrain.

Basile SAMA

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre