Kenya: L’ancien président Daniel Arap Moi est décédé

686 0

L’ancien président Daniel Arap Moi, à la tête du pays de 1978 à 2002, est décédé très tôt ce mardi 4 février 2020 à l’âge de 95 ans. Cette nouvelle donnée par la famille a été confirmée par la suite par le cabinet du président Uhuru Kenyatta. Daniel Arap Moi a eu une longue présidence au bilan controversé.

La Présidence kenyane a annoncé par le moyen d’un communiqué le décès de l’ex-président Daniel Arap Moi qui, pendant 24 ans (1978-2002), a dirigé le Kenya. « Notre nation et notre continent ont été immensément bénis par le dévouement et le service du défunt Mzee Moi, qui a passé presque toute sa vie d’adulte au service du Kenya et de l’Afrique », a-t-il indiqué. Un deuil national sera observé jusqu’à ses funérailles dont les dates ne sont pas encore connues.

Daniel Arap Moi avait succédé au père de l’indépendance kenyane, Jomo Kenyatta dont il était le vice-président jusqu’à son décès en 1978.

Selon les observateurs, la longue gouvernance de Daniel Arap Moi a été entachée par la corruption et les atteintes aux droits de l’Homme au point de se muer en dictateur en 1982. Cette année-là, il a transformé le système politique en instaurant le parti unique. Une tentative de coup d’Etat ayant fait 159 personnes tuées, renforce le durcissement du régime.

Le système judiciaire et le Parlement sont sous l’ordre de l’exécutif et l’accaparement des terres devient un cancer à travers tout le pays.

Daniel Arap Moi accepte en 1991, le retour du multipartisme, après une manifestation réprimée dans le sang en 1991 qui a requinqué la pression des Occidentaux et de la société civile sur son régime.

En 2002, Daniel Arap Moi, constitutionnellement empêché de se représenter finit par quitter le pouvoir. Son système politique controversé est transformé avec une nouvelle Constitution en 2010, qui donne des garanties pour éviter un retour en arrière.

Jusqu’à sa mort, il est resté très influent notamment dans sa communauté Kalenjin et les Kenyans l’avaient encore en estime.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *