Malawi : La Cour constitutionnelle annule les résultats de la présidentielle de Mai 2019

335 0

 La Cour constitutionnelle a annulé, ce lundi 3 février 2020, les résultats de l’élection présidentielle de mai 2019. Les raisons évoquées font allusion au manque de transparence constaté au cours de ce scrutin.

Le président Peter Mutharika réélu pour un second mandat avec plus de 38 % des suffrages exprimés devrait redescendre de ses nuages au moment où la Cour constitutionnelle vient de tout remettre en cause ce lundi 03 Février 2020.

Aux premières heures de la proclamation de cette victoire par la commission électorale, l’opposition avait aussitôt saisi la justice et maintenu la pression  dans la rue pour contester ces résultats « truqués ».

La lecture du verdict contenu dans 500 pages aura duré plus de 9 heures d’horloge avec pour conclusion, prononcée par la Cour constitutionnelle, de graves manquements et d’importantes irrégularités constatées compromettant sérieusement la régularité des résultats de cette élection.

Le président sortant Peter Mutharika n’a donc pas été « dûment élu », a décidé la Cour avec pour conséquence, l’annulation du résultat de l’élection de mai 2019 et ordonné la tenue d’un nouveau scrutin.

Le Malawi Congress Parti – principal parti d’opposition – arrivé deuxième lors de ce scrutin, avec 159 000 voix d’écart,  s’est félicité du « jugement équitable » de la Cour. Un nouveau scrutin va devoir être organisé dans les 60 jours, sauf si le parti du président Mutharika fait appel.

Les habitants de Lilongwe, la capitale, craignent désormais l’éclatement de violences.

Kouamé L.Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *