Sénégal: Polémique sur le non rapatriement des étudiants confinés à Wuhan en Chine

289 0

Les parents des treize étudiants sénégalais bloqués à Wuhan en Chine en raison de l’épidémie du coronavirus,  ont constitué un collectif et prévoient rencontrer la presse ce mercredi 05 février 2020. Objectif : interpeler les autorités sénégalaises en vue de les convaincre à organiser leur rapatriement immédiat.

A propos de ces étudiants sénégalais confinés en Chine et précisément à Wuhan, épicentre de l’épidémie de coronavirus, le Chef de l’Etat président Macky Sall a déclaré le lundi 03 février 2020  que le Sénégal « n’avait pas les moyens de rapatrier » ses ressortissants à Wuhan. Cette sortie a suscité de nombreux et vifs commentaires sur les réseaux sociaux, et à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Sur cette question, les points de vue divergent. Une tendance estime que l’organisation du retour des étudiants sénégalais de Chine implique une logistique et des dispositions sanitaires rigoureuses alors qu’une autre invite leurs gouvernants à emboîter le pas aux pays africains qui ont déjà organisé le rapatriement de leurs ressortissants.

Il s’agit en l’occurrence des pays comme le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye et la Mauritanie. Sur le campus de l’université Cheick Anta Diop de Dakar, les étudiants appellent les autorités sénégalaises à s’organiser avec d’autres États de la région.

L’État sénégalais a octroyé une aide financière de 600 000 francs CFA par étudiant bloqué à Wuhan. Selon un bon nombre de Sénégalais, cette assistance est certes louable mais leurs autorités devraient travailler à leur rapatriement pur et simple. Parmi ceux-ci figurent les parents des treize étudiants sénégalais bloqués à Wuhan.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre