La réalisatrice Apolline Traoré faite ambassadrice du Musée national du Burkina

87 0

Apolline Traoré, réalisatrice burkinabè de films, a été faite ce 6 février 2020 ambassadrice du musée national du Burkina Faso. Partout où elle ira pour ses films, elle portera désormais aussi la casquette du musée national. 

Ce choix n’a pas été fortuit. Femme battante, femme de culture, c’est pour son engagement qu’elle a été choisie selon la directrice générale du Musée national, Rasmata Sawadogo, pour apporter sa pierre et promouvoir le musée.

Elle mesure déjà la tâche qui l’attend, promouvoir et porter le musée à l’international.

Pour elle, le plus important, c’est de communiquer, de valoriser le musée. Elle s’engage à trouver des partenaires pour investir afin que le musée vive, que ce soit un cadre pour les élèves, les enfants pour apprendre notre culture et surtout à connaitre nos origines.

« Le musée c’est aussi notre patrimoine. C’est un gros défi. Je ferai de mon mieux pour que les Burkinabè soient fiers de moi », dit-elle.

C’est l’occasion pour elle d’inviter ses compères à revenir chercher l’inspiration en ce lieu qui regorge beaucoup d’éléments du patrimoine culturel matériel et immatériel.  Car pour elle, le musée national représente un moyen d’aller à la rencontre de nos origines, de nos cultures.

Le retour à nos valeurs culturelles est primordial pour  la paix dans le pays

Apolline Traoré  compte plusieurs films en court, long métrage et série télé, notamment “Le prix de l’ignorance”, “Kounandi”, “le Testament”, “Mounia et Rama”, “Eh les hommes, Eh les femmes ! “,  “Moi, Zaphira”, “Frontières et Desrances”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre