Burkina : Prince Frédéric N’Gonzo passe à la loupe l’agence CRAC

734 0

Dans le cadre de l’obtention de son diplôme de fin d’étude de premier cycle, Prince Frédéric N’Gonzo  a soutenu ce jour 8 février 2020 à l’Ecole supérieure de microfinance (ESMI), à Ouagadougou.

Comme à l’accoutumée, les étudiants en fin de cycle sont tenus de passer par la phase de soutenance autour d’un thème  pour l’obtention de leur diplôme.

Ce 8 février 2020, c’était au tour de Prince Frédéric N’Gonzo de passer à l’épreuve avec le thème « analyse du processus de production des supports de communication dans l’organisation des évènementiels à dimension internationale : cas de Creuset pour action (CRAC) lors du cinquantenaire du FESPACO en 2019 ».

Après avoir terminé les cours théoriques à ESMI et un stage de six (06) mois au sein de l’agence de communication Creuset pour Action en communication (CRAC), c’est un document d’une quarantaine de pages que Prince Frédéric à soumis à l’appréciation du jury.

Sanctionné par une note de 16/20 après son exposé, le jeune  diplômé n’a pas caché sa joie. «Ce sont des sentiments de joie, de satisfaction, de fierté et de soulagement que je ressens. Avec cette expérience enrichissante, je vais davantage me concentrer pour les titres académiques à venir », a laissé entendre Prince Frédéric N’Gonzo.

L’étudiant a positivement apprécié le professionnalisme de l’équipe de l’agence, qui lui a permis d’obtenir des marchés publics comme celui du FESPACO. Et sur ce dernier marché, l’agence a livré à temps des supports de communication (catalogues, brochures, gadgets publicitaires) sur le cinquantenaire du festival, malgré un retard dans la passation du marché.

Présent à la soutenance, le maitre de stage du nouveau diplômé, Manager technique de l’agence,  a tenu à exprimer sa satisfaction à l’égard de son étudiant. « C’est un étudiant très déterminé, audacieux, qui s’acquitte avec plaisir des tâches qui lui sont confiées que nous avons accueilli au sein de notre entreprise », s’est confié Zacharia Bakouan.

Il faut noter que le professeur de suivi du nouveau diplômé a salué le travail de son étudiant à sa juste valeur. Selon Jérôme Nongana, Prince Frédéric N’Gonzo est le seul étudiant de sa promotion à avoir réussi le pari de sa soutenance.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *