Chine : Les Chinois s’indignent de la mort de Dr Li Wenliang

1489 0

Dr. Li Wenliang, le jeune médecin de Wuhan qui, fin décembre 2019, avait tenté d’alerter sur l’émergence de l’épidémie du coronavirus, est décédé ce vendredi 07 février 2020. A l’annonce de son décès, les Chinois se disent indignés et tiennent des commentaires hostiles au gouvernement

Li Wenliang, le jeune médecin-ophtalmologue  de 34 ans est décédé de complications respiratoires trois semaines après avoir contracté le virus.

A l’annonce de sa mort, ses compatriotes ont été plongés dans une grande tristesse et ont exprimé leur indignation sur les réseaux sociaux chinois Wechat et Weibo. 

Il laisse derrière lui une femme enceinte de leur deuxième enfant, et des parents, tous les deux contaminés par le virus. Surtout, l’événement cristallise la colère populaire. Car le docteur Li avait tenté d’alerter sur la situation fin décembre, mais avait été arrêté et accusé d’avoir diffusé des rumeurs, avant d’être réhabilité fin janvier 2020.

L’étape de la disparition du médecin lanceur constitue un défi majeur pour les autorités au moment où le dernier bilan ce vendredi 07 février établit à 31 000 cas de contaminations et  631 morts.

Li Wenliang était devenu le visage des lanceurs d’alerte et s’était transformé en symbole de l’injustice et de la mauvaise gouvernance des autorités locales, qui ont préféré tenter d’étouffer l’affaire plutôt que de prendre leurs responsabilités.

Il a été testé positif au coronavirus le 1er février 2020, alors qu’il développait les symptômes depuis le 10 janvier,  avant de décéder ce 7 février 2020. Il est dorénavant considéré comme le premier martyr du coronavirus.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Letemps.ch



Article similaire

There are 1 comments

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *