Burkina : Tableau d’Honneur célèbre ses 10 ans d’existence

201 0

Tableau d’Honneur (TH) célèbre ses 10 ans. L’émission télé éducative a voulu marquer ce jubilé d’étain ce samedi 8 février 2020 à Ouagadougou. Une occasion pour les promoteurs de reconnaître les efforts des partenaires qui ont accompagné cette aventure.

« Après dix ans d’existences, TH est en passe de devenir aujourd’hui l’une des plus grandes activités de célébration de l’excellence scolaire », a indiqué le ministre de l’éducation nationale, le Pr Stanislas Ouaro. Une déclaration pour magnifier les efforts de l’Association Burkina Impulsion, promotrice de TH. Pour le ministre en charge de l’alphabétisation, les 10 ans de « l’initiative noble » méritent amplement une célébration particulière.

L’analyse du programme TH par le département du Pr Stanislas Ouaro a indiqué que cette initiative est taillée sur mesure pour stimuler les jeunes élèves à redoubler d’efforts dans leurs études. Des objectifs qui vont en droite ligne avec les ambitions du gouvernement selon les propos du ministre de l’éducation. « Dans cette œuvre, les  efforts de l’État doivent être conjugués avec ceux des autres partenaires. C’est là que se joue une bonne part de l’avenir de notre pays », a-t-il ajouté.

Le président de l’assemblée nationale recevant son trophée et son attestation de reconnaissance

Pour le promoteur de TH, Moussa Boundané, cette dixième édition est l’occasion de faire un bilan et repartir sur de nouvelles bases.  « On voulait s’arrêter voir ce qu’on a fait, comment ça a été fait et quels sont les fruits », a-t-il dit. Au total, c’est 25 attestations qui ont été remises aux élèves de la cuvée 2019. Il est à noter que les meilleures filles et le meilleur parcours ont été également primés. Une manière selon Moussa Boundané de promouvoir l’excellence féminine.

La formule du président de l’assemblée nationale

Le président de l’assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé a pour sa part indiqué qu’ils ne peuvent pas « rester insensibles face à des performances pareilles ». Il a  engagé la responsabilité de la représentation nationale dans l’accompagnement de telles initiatives. « On ne devient pas meilleur par hasard. La chance n’existe pas. Le secret de votre succès tient dans quatre principes», a souligné Alassane Bala Sakandé.

Les quatre points du succès de ces jeunes « étoiles » sont, selon les propos du président de l’assemblée nationale, l’abnégation au travail, le sacrifice, se sentir à l’aise dans les tâches et la croyance. Une formule qui a donc permis à ces élèves de se distinguer parmi des millions d’élèves burkinabè. Et à leur endroit, le ministre de l’éducation a adressé ses vives félicitations et invité du même coup tous les élèves à se mettre au travail.

Le Pr Stanislas Ouaro et les anciens ministres de l’éducation recevant le prix du ministère de l’alphabétisation

« Je suis très contente de recevoir ce prix. Je vais redoubler d’effort et l’avenir sera meilleur », a déclaré  Charifatou Sawadogo, lauréate de l’édition 2019 de TH.

Cette cérémonie a été l’occasion pour l’Association Burkina Impulsion de remercier les partenaires qui ont accompagné le programme durant ces dix ans. Ainsi, les anciens parrains, le ministère de l’éducation et d’autres institutions ont reçu des trophées et des attestations de reconnaissance.

Basile SAMA

Burkina 24

Il y a 1 commentaire

  1. Bonjour. Merci aux autorités pour ces lycées scientifiques. Néanmoins j’aimerais attirer l’attention du ministre ouaro sur la qualité de la formation. Ceux de ouaga n’ont pas de labo depuis sans TD! C’est une génération cobaye. La sécurité a l’internat est inquiétante surtout pour les filles! Bonne suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre