20e journée Fasofoot : L’ASFA Yennenga et l’EFO se partagent les points dans le derby

218 0

L’ASFA Yennenga et l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) ont fait match nul (1-1) le dimanche 16 février 2020 à l’occasion de la 20e journée du Fasofoot au Stade du 4-Août de Ouagadougou. Cyrille N’Guessan ouvre le score pour l’ASFA Yennenga. Karim Cissé égalise à la 78e mn.

L’ASFA Yennenga a ouvert le score dès la 5e minute

Pas de victoire lors du derby du Fasofoot entre l’ASFA Yennenga et l’EFO. Battue au match aller (1-0) et mal classée dans le championnat, l’Etoile Filante de Ouagadougou avait besoin de points pour rester dans le milieu du tableau.

Pour cette retrouvaille face à sa rivale légendaire, le plan de jeu de l’ASFA Yennenga est clair : contrôler le jeu. Les joueurs de l’EFO sont les premiers à attaquer. Mais ils n’auront pas le temps ou les moyens de prendre le jeu à leur compte. Sur l’une de ses premières attaques, Michel Aouba sert Cyrille N’Guessan au deuxième poteau. D’une tête puissante, il ouvre le score (1-0) pour l’ASFA Yennenga (5e mn).

Karim Cissé sauve l’EFO

Après ce but, l’ASFA Yennenga se contente de contenir l’EFO. Les bleu et blanc attaquent mais n’arrivent pas à véritablement contrôler le jeu. Les deux formations alternent les temps forts jusqu’à la mi-temps. Au retour des vestiaires, c’est l’EFO, obligée de refaire son retard, qui prend les initiatives.

L’ASFA Yennenga se contente de contenir les stellistes. Les joueurs de l’entraîneur Amadou Sampou ont désormais les initiatives du jeu et évoluent pratiquement dans le camp de l’ASFA Yennenga.

L’EFO évite la défaite de justesse

A force de pousser, les efforts de l’EFO finissent par payer. Karim Cissé (78e mn), répond au coup de tête de Cyrille N’Guessan en envoyant le ballon au deuxième poteau (2-0). Explosion de joie dans le camp stelliste. Amadou Samou court célébrer ce but devant le public.

Ce but réveille les joueurs de l’ASFA Yennenga qui mettent désormais la pression pour reprendre l’avantage. Mais l’EFO reprend rapidement le contrôle du match et harcèle l’ASFA Yennenga dans son camp qui plie sans rompre.

C’est plutôt Cyrille N’Guessan qui finit par craquer face au rythme imposé par l’EFO. Il écope d’un carton rouge (45e) pour une faute sur un joueur de l’EFO.

Les deux formations se retrouvent le 19 février 2020 pour les 16e de finales de la Coupe du Faso 2020. Pendant ce match, il faudra forcément un vainqueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre