Burkina : Le ministre de la santé dans les locaux de la pédiatrie Charles de Gaulle

302 0

L’ancienne locataire du service imagerie du Centre Hospitalier Universitaire Pédiatrique Charles De Gaulle, la ministre de la santé, Claudine Lougué, est allée s’enquérir des nouvelles de « sa maison ». Elle a en effet effectué une visite pour encourager le personnel et s’imprégner de leurs conditions de travail, ce 17 février 2020.

Issue de la maison, Claudine Lougué ne se doute pas des difficultés du CHU Charles De Gaulle mais elle dit être venue avec son équipe pour écouter les agents et les encourager pour le travail qu’ils abattent.

Les compétences existent dans cette plus importante formation sanitaire de référence au niveau national pour enfant mais la préoccupation la plus urgente pour l’heure, selon la directrice générale, Kaboret Cyrille Priscille, reste la chirurgie-hospitalisation. Le centre est exigu. Il y a donc un surpeuplement des salles.  Il y a un besoin en infrastructures pour les services de gynéco-obstétriques et la chirurgie-hospitalisation.

« Nous avons beaucoup de malades en attente d’être opérés. Même si nous faisons 200 opérations par jour, les spécialistes peuvent le faire, on va coucher les malades où ? », questionne-t-elle. Elle répond que « ce qui est urgent, c’est qu’on puisse construire la chirurgie hospitalisation, un bâtiment à niveau pour gérer les malades hospitalisés et les grands brûlés pour que tout le monde puisse être pris en charge de manière holistique ».

Ce constat qui sera fait aussi par les visiteurs du jour. Puis la ministre de rassurer de son accompagnement en disant que son département ne ménage aucun effort dans ce sens.

« Nous allons tisser des partenariats avec l’hôpital pour l’accompagner dans l’opérationnalisation de leur projet d’établissement », conclut-elle.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *