Burkina : La mort d’une élève provoque le courroux des habitants de Laye (AIB)

330 0

Le décès d’une élève violée a provoqué la colère des habitants de Laye dans le Kourwéogo, ce 18 février 2020, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Une élève de la classe de 4e au Collège d’enseignement général de Tampelga de Laye, localité située à une trentaine de kilomètres de Ouagadougou, a été retrouvée morte le 17 février 2020. La défunte a été violée puis étranglée. Son corps a été découvert non loin du Centre de Laye pour mineurs en conflit avec la loi.

Le lendemain mardi 18 février 2020, les habitants, en colère, ont manifesté l’intention de s’en prendre au centre, accusant ses pensionnaires d’être à l’origine du drame et d’autres actes comme des vols, des agressions et des casses de boutique, toujours selon l’AIB.

Les manifestants ont été persuadés par les forces de sécurité et les autorités locales de ne pas mettre leurs menaces à exécution.

La défunte a été inhumée ce mardi. 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre