Opération 1000 poches de sang : Le FPDCT à l’Ecole nationale de la police

152 0

Le Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales (FPDCT), en partenariat avec l’École Nationale de la Police (ENP) a initié une opération de don de sang. Une campagne qui entre dans le cadre de la mise en œuvre du programme dénommé « opération 1 000 poches de sang ». L’objectif pour les deux structures est de contribuer à répondre  à la demande en sang.

 

200 000, c’est le nombre de poches de sang dont a besoin le Centre Nation de Transfusion Sanguine (CNTS) en 2020. Et pour venir en aide à la structure du Dr Alice Kiba, le FPDCT a initié en novembre 2019, une compagne de collecte de sang. Dénommée « opération 1 000 poches de sang », la campagne continue d’être mise en œuvre.

L’ENP et le FPDCT entendent récolter 200 poches de sang pour la seule journée du mardi 18 février 2020

« L’opération se poursuit parce que nous ne comptons pas nous arrêter en si   bon chemin. Nous avons déjà engrangé des poches et nous voulons boucler l’objectif des 1 000 poches avant de voir ce que nous allons initier au titre de l’année 2020 comme activité pour accompagner le centre national de transfusion sanguine », a déclaré le directeur général du FPDCT, Bruno Dipama.

Pour l’opération du jour, c’est environ 200 poches de sang que l’équipe du CNTS compte recueillir à l’ENP pour la seule journée du mardi 18 février 2020. « Le fossé est encore large entre ce que nous pouvons faire avec les ressources dont nous disposons et ce qui est fait. C’est en cela que nous saluons en sa juste valeur cette action du FPDCT et aussi de l’Ecole nationale de la police », a souligné la Directrice générale du CNTS, Dr Alice Kiba.

Elle a aussi formulé le vœu de voir le don de sang dans le quotidien des Burkinabè. Du côté des premiers responsables de l’ENP, la satisfaction est présente. « Nous voulons participer à cette œuvre salvatrice qui est de donner le sang pour sauver des vies », a dit le Directeur général de l’ENP, le Commissaire divisionnaire, Sié Tiéfi Dabiré.

Cette année, c’est environ 1 000 poches qui seront prélevées au sein de l’école

Il faut noter que cette activité est également inscrite dans l’agenda de l’ENP. Cette année, c’est environ 1 000 poches qui seront prélevées au sein de l’école, a confié le commissaire divisionnaire. Depuis le lancement de l’opération en novembre 2019, c’est plus de 600 poches de sang qui ont été collectées par le FPDCT.

Basile SAMA

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre