[Tribune] : Dysfonctionnements du système sanitaire du Burkina Faso 

381 0

Ceci est une tribune sur le système sanitaire au Burkina.

  • L’axe planification

Dans notre précédente publication ; parue le 13/06/19 sur le site web de Burkina 24, nous faisions une proposition globale sur les dysfonctionnements sanitaires du Burkina Faso. Elle s’énonçait autour de cinq axes : la planification, le managérial, la gestion, l’évaluation et le financement.
La présente note analyse l’axe de la planification et soumet une prescription tendant à favoriser sa prise en charge.

La planification stratégique est le processus de développement de stratégies en vue d’atteindre un objectif fixé. Elle requiert une perception claire de l’organisation.
La perception claire de l’organisation demeure une difficulté majeure pour toute structure en général et pour les structures sanitaires en particulier. En effet, les structures sanitaires du Burkina Faso renvoient à une représentation partielle de leur organisation. Pour mieux comprendre cette assertion, nous devons considérer certains aspects.

Ainsi, les structures sanitaires se distinguent par un cloisonnement entre le monde des soignants et celui des gestionnaires. D’un côté, il y a les gestionnaires qui administrent et veillent au respect de la règlementation et de l’autre côté le corps soignant qui n’a d’autre préoccupation que de livrer les meilleurs soins à chaque patient. Cette position est renforcée par l’autorégulation de chaque profession notamment à travers les ordres (ordre des médecins, ordre des pharmaciens, etc…).

Pour disposer d’une perception claire de leur organisation, les structures sanitaires doivent s’orienter vers l’approche systémique. GALLOU (1993), définit le système comme « un ensemble, formant une unité cohérente et autonome, d’objets réels ou conceptuels (éléments matériels, individus, actions, etc.) organisés en fonction d’un but (ou d’un ensemble de buts, objectifs, finalités, projets, etc.) au moyen d’un jeu de relations (interrelations mutuelles, interactions dynamiques, etc.), le tout immergé dans un environnement ». Ainsi, l’approche systémique permet de saisir l’organisation dans son intégralité de sorte à livrer les éléments d’entrée pour l’élaboration de la planification stratégique.

Il nous semble donc qu’un élan envers cette approche donnerait plus d’efficacité et de propension à notre système soignant dans sa dualité.

Pour lire notre précédent article, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous : 

https://www.burkina24.com/2019/06/13/dysfonctionnements-du-systeme-sanitaire-du-burkina-faso-solutions-de-deux-specialistes/

Cheik Souleymane TRAORE

Spécialiste en management sanitaire et en management de la qualité.

Titulaire d’un MBA Healthcare Management.

Titulaire d’un Master en Management de la Qualité.

E-mail : [email protected]



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *