#Burkina : Déchu de son titre d’intermédiaire, l’incompréhension de Boureima Maiga

505 0

Le manager de football Boureima Maiga, proche de Salitas FC, a été déchu de son titre d’agent de joueurs par la Fédération burkinabè de football (FBF). Le concerné dit ne pas comprendre la décision de l’instance dirigeante du football burkinabè.

Plusieurs informations indiquent que Boureima Maiga s’est vu retiré sa carte d’agent de joueurs par le secrétariat général de la Fédération burkinabè de football (FBF). Cette décision a été prise depuis le 4 janvier 2020 au lendemain d’une réunion à laquelle le joueur a participé en représentant le Salitas FC, formation dont il est proche. Contacté, l’ancien international burkinabè a confirmé les informations. « Effectivement, j’ai reçu une note m’annonçant que j’étais déchu de mon titre d’agent de joueurs. Mais je ne comprends pas la décision de la Fédération burkinabè de football (FBF) », affirme Maïga.

En effet, l’article 9 des règlements généraux de la FBF interdit aux intermédiaires ou agents de joueurs d’être affiliés à un club. « L’association doit également estimer qu’au moment d’exercer ses activités, l’intermédiaire engagé par un club et/ou un joueur n’a aucune relation contractuelle avec une ligue, une association, une confédération ou la FIFA pouvant potentiellement générer un conflit d’intérêts. Les intermédiaires ne peuvent en aucun cas laisser entendre, directement ou indirectement, qu’une telle relation contractuelle avec une ligue, une association, une confédération ou la FIFA existe au regard de leurs activités ».

«Il aurait été mieux indiqué de me donner un avertissement »

Boureima Maïga reconnaît avoir pris part à une réunion au cours de laquelle se discutait les problèmes du Fasofoot. L’intéressé dit ne plus se considérer comme un dirigeant de Salitas FC même s’il entretient de bonnes relations avec les dirigeants de cette équipe. « J’ai envoyé une note au secrétaire général de la FBF pour leur notifier que je n’étais plus membre dirigeant de Salitas FC. La note a même été signée par le colonel Yacouba Ouédraogo », avoue Maïga.

Cependant, il se dit surpris parce qu’il n’était pas le seul agent de joueurs présent à cette réunion. Il a pourtant été le seul sanctionné. « Je pense qu’il faut plutôt s’interroger sur ce qui est bien pour le football. J’aurai souhaité que la fédération me convoque pour discuter de ce problème parce que, ce que je fais de mon côté contribue également au développement du football burkinabè et tout le monde en profite. Si on estime que j’ai fauté, il aurait été mieux indiqué de me donner un avertissement », suggère Maïga.

En attendant, Boureima Maïga affirme avoir confié le dossier à son avocat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre