Burkina : Des documents pour mieux valoriser les sites touristiques

176 0

 La Direction générale de la valorisation et de l’aménagement touristique (DGVAT) a mis à la disposition du public des supports qui participent à la promotion des sites et à la diffusion du potentiel touristique. Ces supports ont été présentés ce jeudi 20 février 2020 à Ouagadougou lors d’un point de presse.

La direction générale de la valorisation et de l’aménagement touristique met à la disposition du public des supports pour la promotion des sites et la diffusion du potentiel touristique.

Ces supports sont constitués de trois types de documents. Il y a d’abord le document de synthèse et d’analyse des résultats des inventaires des sites et attraits touristiques du Burkina Faso. Il présente les listes complètes des sites par zone touristique, région administrative et commune.

Plus d’un millier de sites

« Ainsi, parmi les 1 080 sites inventoriés, 399 ont été jugés majeurs. Près de la moitié, soit 466, sont considérés comme étant menacés »,  a expliqué Ouedraogo/Ilboudo Monique, directrice générale de la valorisation et de l’aménagement touristique.

« Les principales menaces qui pèsent sur les sites sont liées à l’action anthropique, naturelle et animale », a-t-elle ajouté.

Ce document de synthèse constitue un outil d’information, de sensibilisation et d’aide à la disposition des collectivités, des acteurs privés de la culture, des structures associatives, des partenaires techniques et financiers de la culture. Il est disponible uniquement en version numérique.

 Puis il y a le répertoire des sites touristiques. Il est un riche condensé d’informations générales sur le Burkina Faso et en particulier sur ses sites touristiques. Il contribue à la diffusion et la promotion des sites, touristiques du pays. Ce second document est disponible en version physique (papier) et  numérique.

Des cartes

Quant au dernier document il s’agit des cartes touristiques. Elles sont représentées différemment par zone touristique et selon leur nature. La DGVAT explique que pour un soucis de lisibilité, l’accent a été mis sur les sites majeurs.

En plus de la disponibilité des cartes physiques, un module de visualisation cartographique des sites touristiques a été développé et mis en ligne à travers l’application UMAP suivante :​http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/burkina-Faso-sites-touristiques_246520​. Cette application permet l’accès à des informations détaillées sur les sites.

Des initiatives ont été lancées au vu des menaces qui pèsent sur le patrimoine touristique. On note impulsion d’une gestion endogène des sites à travers les collectivités territoriales, p la délimitation effective des sites et zones d’expansion touristique en vue de leur immatriculation ou affection et une réflexion autour de la territorialisation touristique de la destination.

 Dahma De TOURÉ

Pour Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 1 commentaire

  1. Pourquoi n’avoir pas indiqué le nom des dits documents . S’ils sont en vente, pourquoi n’avoir pas indiqué où se les procurer et à quel prix. La communication ,c’est tout un métier, et dans l’article que je viens de lire je reste sur “ma faim” car il sonne creux, brasse des mots sans véhiculer un message ni promouvoir le tourisme dont il parle…hélas, ! hélas, ! hélas, ! sensibilisation d’accord mais est-ce qu’i ne faut pas aussi faire la promotion.pour que les gens visitent ou connaissent ces sites touristiques, !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre