Burkina : Des syndicats des forces de sécurité intérieure condamnent l’extension de l’IUTS

267 0

Dans une déclaration commune, le Syndicat national des travailleurs de l’administration des douanes, le syndicat national des agents de la garde de sécurité pénitentiaire, l’Union police nationale et le syndicat national des travailleurs de l’environnement, du tourisme et de l’hôtellerie ont condamné, le vendredi 21 février 2020, « l’extension de l’IUTS aux primes et indemnités ».

La prise de décision de cette extension est intervenue le 19 février 2020 lors du Conseil des ministres. Ainsi, tout en condamnant « de façon unanime » cette extension, ils entendent produire une déclaration commune « dans les jours à venir ».

Cette déclaration, selon ces syndicats, sera adressée au Premier ministre Christophe Dabiré. Les quatre syndicats ont également appelé leurs militants, « douaniers, policiers, forestiers et pénitenciers » à se tenir prêts pour d’éventuels mots d’ordre.

Rappelons que dans cette lancée, celle de la contestation de l’application de l’IUTS sur les primes et indemnités des agents de la Fonction publique, des magistrats ont, depuis ce vendredi 21 février 2020,  procédé au « report de toutes les audiences publiques pour une bonne administration de la justice ».

En sus du point sur l’IUTS, les magistrats ont également dénoncé l’état critique des locaux de certaines juridictions, l’inadéquation du dispositif sécuritaire dans certaines juridictions et l’ineffectivité de certains droits des magistrats.

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre