Burkina : La ministre de la santé aux côtés du personnel soignant du CHU de Tengandogo

157 0

La ministre de la santé a effectué une visite ce lundi 24 février 2020 au Centre Hospitalier Universitaire de Tengandogo. A travers cette visite, Claudine Lougué a voulu toucher du doigt les réalités que vivent les agents de santé au sein de l’hôpital.

Toucher du doigt ce qui se passe au sein l’hôpital Centre Hospitalier Universitaire de Tengandogo et encourager les agents de santé, tel a été l’objectif de la visite du ministre de la santé, Claudine Lougué, accompagnée de ses collaborateurs.

Ce sont au total six services qui ont été visités par la ministre de la santé et ses collaborateurs. Il s’agit de la coronographie, le service des urgences médicales polyvalentes, le service des grands brûlés, le service de l’imagerie, le laboratoire et le bâtiment 10 (gynécologie-obstétrique).

La ministre de la santé, Claudine Lougué visite les services du CHU de Tengandogo.

Dans ces différents services, il a été question de difficultés liées au matériel vieillissant et du manque de ressources humaines ainsi que financières pour mener à bien le service de soins.

A l’issue de la visite, la ministre a exprimé sa joie d’avoir été aux côtés des agents de santé et a fait une analyse sur l’état des services de soins. Selon elle, c’est un ensemble qui fait la qualité des soins. « Dans cet ensemble effectivement, il y a les infrastructures, les ressources en général, les ressources humaines, les ressources matérielles dont les infrastructures et les équipements », a -t-elle affirmé.

Elle a indiqué que l’hôpital a des outils de dernière génération, mais un problème de maintenance se pose. Sur la question de la non fonctionnalité du scanner, Claudine Lougué a répondu qu’il s’agit toujours  de la maintenance. « Si nous levons le problème par une acquisition selon les voies habituelles, ce problème va revenir. C’est un problème de maintenance, donc il faut travailler sur le problème de maintenance avant de faire des acquisitions. Nous sommes en train de nous concerter », a-t-elle assuré.

Quelques matériels du laboratoire du CHU de Tengandogo

De leur côté, les agents de santé ont évoqué le problème de la rupture des relations avec la Chine Taiwan et la ministre de la santé a rassuré que d’autres alliances ont été tissées. Elle a également rappelé que le développement est progressif.

Le CHU de Tengandogo aura bientôt neuf ans et rencontre des difficultés. Ces difficultés sont entre autres liés aux équipements, aux infrastructures, aux ressources humaines et à la subvention. « Les équipements n’ont pas été renouvelés et sa visite nous permet d’entrevoir des perspectives heureuses quant au renouvellement des équipements et quant à la résolution d’un certain nombre de problèmes », a affirmé le Directeur Général du CHU de Tengandogo, Alexandre Sanfo.

D’autres services de soins sont en cours de planification.

La visite au CHU  de Tengandogo entre dans le cadre de la visite des formations sanitaires engagée par la ministre de la santé pour toucher du doigt les réalités.

Alice Suglimanie THIOMBIANO

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre