[Tribune] “Au Burkina-Faso, de carnage en carnage”

1441 3

Ceci est une tribune de Issa Ba sur la situation sécuritaire au Burkina Faso.

On en parle jamais ou si peu mais au Burkina Faso, silencieusement, les terroristes gagnent du terrain. Comment le pays des hommes intègres en est-il arrivé là ? Alors que la population, notamment celle du Nord, est en train d’être martyrisée, Ouagadougou semble enveloppée d’une torpeur inquiétante. Pourtant, déjà les FDS payent le prix du sang et une loi vient d’être votée pour la mise en place de groupes de Volontaires Pour la Sauvegarde de la Patrie. Mais la réponse apportée est-elle vraiment adéquate et suffisante pour réduire les hordes sauvages venues du Mali et du Niger ?

Barkhane est déployé et agit au Mali ; on peut même dire qu’en termes d’efficacité ses résultats sont visibles. Les Français ont le souci de travailler en partenariat avec les militaires maliens pour permettre à ces derniers de contrôler à nouveau le terrain. Les militaires français savent aussi pertinemment qu’à terme les armées nationales devront reprendre en main leur destin et, à n’en pas douter, les Français le souhaitent.

Mais alors qu’attend le Faso pour user de cette aide de Barkhane ? La France aurait-elle posé un veto à sa participation ? Ou bien est-ce à Ouaga que ça coince ? Il se dit que certains n’aiment pas trop les Français, serait-ce cela ? Sont-ils atteints du syndrome dépassé de l’anticolonialisme alors que les nouvelles générations de Français se désintéressent de ce lointain monde colonial et qu’ils accueillent dans leurs rangs de nombreux camarades dont les parents sont venus d’Afrique ?

Sauf à prétendre vouloir régler le problème djihadiste seul, il faut avoir l’humilité de reconnaitre que l’hydre terroriste est en train de dévorer nos populations. Il n’est pas non plus honteux d’accepter une main tendue pour faire cesser les carnages et reconquérir les terres et les cœurs perdus.

Issa Bâ

@issaba170



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. Tout à Fait d’accord avec Silowé.
    Quelques questions à Issa Bâ:
    – Dites-moi, Qu’est-ce que la France attend exactement des Burkinabé et du Pouvoir de Ouagadougou, après l’engagement collectif de nos chefs d’Etats à Pau?
    – Le Burkina serait-il en marge des clauses de Pau( Plus de Barkhane(660 soldats supplémentaires, réadaptation de la stratégie de lutte, priorité à la Zone des 3 frontières et à la lutte contre l’EIGS..)
    – Qu’est-ce qui explique que, malgré les mêmes clauses de Pau, le mali et le Niger soient vus et traités avec bienveillance. La Stratégie du diviser pour mieux régner? Ah la fameuse bonne vieille méthode chère à nos ex-colons
    En fait, tout porte à croire que le BF paye en ce moment le prix fort pour avoir fait la fine bouche face à l’offre désintéressée de protection de la France.
    Et on convainc les uns et ls autres de porter l’effort de guerre sur la zone des 3 frontières, le reste et particulièrement la zone Arbinda-Djibo ayant tout l’air d’une zone de…… tolérance où les terroristes, qui n’ont rien à craindre de Barkhane, peuvent mettre l’accent sur les massacres des civils….: Que le BF s’y débrouille donc seul, à moins de demander formellement et de façon très audible (les médias feront le reste) la protection de l’armée française.
    Autre chose, le Président macron est de la nouvelle génération, mais ses méthodes sont bien celles de l’ancien colonisateur c’a-d celles de l’establishment français. ya qu’a voir comment il traite nos chefs d’Etat(Soit dit en passant ces derniers ne sont pas à plaindre, vu qu’ils s’en acccomodent)

  2. -M. Issa Ba,…, pour qui vous roulez ?
    -Vous parlez de quel terrorisme ? Savez-vous à quelle combinaison de maux violents, nos peuples sont-ils soumis en ce moment ?
    -Vous parlez du Colonialisme au passé, alors que nous subissons l’une de ses formes les plus vicieuses actuellement ; alors que ce crime contre l’humanité n’a jamais pris fin.
    -Vous accusez indirectement certains Africains de ne pas aimer les Français sans le prouver, sans vous demander pourquoi comment et depuis quand si d’aventure cela était exact ? Et ces Français en question, aiment-ils en retour lesdits Africains ? D’ailleurs, pourquoi ces Africains en question doivent aimer autrui de force ? L’amour est devenu obligatoire depuis quand ? Aussi, vous parlez de “quelle France” ? (Instruisez-vous svp.)
    -Avez-vous par exemple déjà noté qu’un Africain a parlé au nom de “vos Francais” en question à l’ONU, comme votre France-là, le fait systématiquement à la place des Africains, pour les Africains, sans même leur demander leur avis ou autorisation ? Vous vivez dans quelle galaxie pour ne pas comprendre ce qui se passe sous vos yeux ?
    -Vous affirmez que les nouvelles générations de Français ne s’intéressent pas à ce lointain monde colonial, alors que vous n’avez mené aucune enquête de terrain en France à ce sujet. Que savez-vous de ces nouvelles générations en question ? Savez-vous par exemple que de plus en plus, les mariages mixtes “noirs-Africains/blancs-Français” sont combattus administrativement et politiquement dans votre France-là ? Pourquoi ?
    -Au lieu d’inviter surtout avec arrogance, les “Africains atteint du syndrome de l’anticolonialisme dépassé” à accepter la main tendue de Barkhane, donnez l’exemple en allant directement au front contre les terroristes. Barkhane vous suivra peut-être.
    De plus ayez l’intelligence de vous instruire sur l’Esclavage devenu Colonialisme dès 1848 ; et qui ne fait que prospérer jusqu’à nos jours. N’auriez-vous pas remarqué que les pays miséreux du Monde sont tous “ami-ami” avec le pays d’origine de Barkhane ? Savez-vous que l’eau que nous buvons ici au Sahel, l’électricité que nous consommons, les routes bitumées que nous empruntons, le téléphone que nous utilisons, la télévision que nous regardons, l’air que nous respirons, l’argent que nous utilisons,… sont taxés par votre France-là ? Et que tout cela est déguisé sous l’appellation “Aide au développement” au titre de la Coopération Nord-Sud ? L’Homme n’a pas pire ennemi que l’idiotie et la maladie. Votre tribune est vraiment triste.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *