Fada : Claudine Lougué prête l’oreille aux doléances des acteurs du domaine sanitaire

1546 0

La ministre de la santé a effectué une visite d’infrastructures dans la région de l’Est ce jeudi 27 février 2020. Cette visite qui a eu lieu au CHR de Fada et dans quelques centres sanitaires a été précédée d’une rencontre avec les différents acteurs de la santé de la région et les élèves des écoles de formation sanitaire.

La ministre de la santé veut prendre contact avec les réalités du terrain sanitaire du Burkina. Ce jeudi a été le tour de la région de l’Est de l’accueillir avec   ses collaborateurs. En effet, au cours de cette visite, la ministre de la santé, Claudine Lougué a échangé avec les agents de santé et les OSC  de la région au cours d’une rencontre de plus trois heures.

Cette rencontre a été une occasion pour la ministre de la santé de féliciter et d’encourager les acteurs du domaine sanitaire. Elle a été aussi une occasion pour elle, de recueillir leurs préoccupations ainsi que celles des élèves des écoles de formation en santé et de  témoigner de l’accompagnement du gouvernement à travers son ministère.

Claudine Lougué au sein du service des urgences pédiatriques pour faire le constat des réalités vécues par les agents de santé

Les agents de la santé, les élèves en formation de santé et ONG sanitaires ont salué l’initiative de Claudine Lougué et lui ont fait part des difficultés rencontrées au CHR pour la prise en charge des patients. Ils ont aussi transmis leurs doléances.

 Au titre des difficultés, le CHR de Fada fait face à l’insuffisance de gynécologue, de médecin généraliste, au non fonctionnement des services d’imagerie médicale, au retard de virement financier, aux ruptures fréquentes des médicaments, à l’insuffisance et à la vétusté de la logistique roulante ainsi qu’à l’inaccessibilité de certaines zones telles que Nagré et Pama où des cas de rougeole ont été détectés.

 Moussa Ouédraogo, SG du SYNTSHA, s’est attardé sur la question du groupe électrogène de l’hôpital. « Des pannes récurrentes de groupes électrogènes. Actuellement elle marche mais en panne. Si le courant part, il faut que quelqu’un court pour aller manipuler quelque chose », s’est-il prononcé.

Moussa Ouedraogo, SG du SYNTSHA transmet les doléances des agents de santé

Le maire de la commune de Fada Jean-Claude Louari, lui a insisté sur la question des gynécologues et le renforcement de la logistique roulante. Il s’est  également prononcé sur  la construction du nouveau CHR de Fada. Selon lui, le terrain  est déjà disponible.

Il a été également question des préoccupations du système LMD et de la délivrance des diplômes de fin de formation pour les élèves  dans les écoles de formation de santé. Le problème d’une école de formation en santé fonctionnelle et sans autorisation de construire ni d’enseigner a été évoqué par certains participants. Une question à laquelle la ministre et ses collaborateurs ont affirmé que la réglementation de ce genre de situation se gère au niveau local.

Au titre des doléances, les acteurs de la santé publique et privée de l’Est, ainsi les forces de la région en ont transmis plusieurs, à la première responsable de la santé. Il s’agit, entre autres, du renforcement de la logistique roulante, la construction du nouveau CHR, le renforcement des équipements et hôpitaux de district du CHR et le renforcement du personnel spécialisé.

Visite de quelques  infrastructures sanitaires

A l’issue de la rencontre, la ministre de la santé, accompagnée de ses collaborateurs et des OSC, a effectué une visite au Centre Médical Béthanie des Sœurs Notre Dame des Apôtres de Fada et fait un tour dans des services du CHR de Fada.

Claudine Lougué écoute les doléances des responsables du centre médical de Béthanie

Elle a visité le service des urgences pédiatriques et la centrale de production d’oxygène, avant de se rendre dans le  district sanitaire, situé au secteur 7 de Fada.

Elle a fait un don de matériel au personnel soignant dans ce district. Ce matériel est constitué de table d’accouchement, de matériel de stérilisation, de pèse-bébé, de seringues et de lits d’hospitalisation.

Don de matériel au district sanitaire du secteur 7 de Fada

Claudine Lougué a affirmé que la région de l’Est fait partie des régions qui font face à l’insécurité et l’objectif de sa visite est d’encourager les acteurs de la santé. « Il était normal que nous venions vous dire que nous savons et que nous voulons vous féliciter », a-t-elle assuré.

Elle a également assuré avoir écouté les préoccupations des uns et des autres et rappelé que les problèmes seront résolus progressivement et ensemble.

A l’issue de la visite des infrastructures sanitaires de Fada, la ministre de la santé et sa délégation ont fait une halte dans la nuit, à Koupéla dans le Centre-Est. Dans cette région, le CMA de Koupéla et le centre médical Saint Camille ont été visités.

Claudine Lougué échange avec les responsables du centre médical Saint Camille de Koupéla

Une visite au cours de laquelle, elle a écouté les doléances des premiers responsables de ces structures et les rassurer de leur accompagnement.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *