« Un spectacle, une ville propre » : 40 pharmacies bénéficient du don de Lajaguar

476 0

Wendyam Sévérin Yaméogo alias Lajaguar continue de dérouler son projet « un spectacle, une ville propre ». Après les universités, l’artiste humoriste dépose ses valises au niveau des pharmacies et des hôpitaux.

Sur un total de 192 pharmacies dans la ville de Ouagadougou, 40 ont déjà reçu la visite de Wendyam Sévérin Yaméogo. L’artiste humoriste dans le cadre de la mise en œuvre de son projet « un spectacle, une ville propre » a effectué des tournées dans la ville pour offrir des poubelles et des lave-mains aux pharmacies.

Lire également 👉 Burkina : Lajaguar offre des poubelles à l’ONEA

Selon l’initiateur du projet, l’objectif recherché est de cultiver l’esprit de la préservation de l’environnement, la propreté de soi et autour de soi et inciter d’autres bonnes volonté à emboîter le pas pour « rendre Ouagadougou propre ». Il précise qu’il a mis le projet sur pied grâce à ces droits d’auteur perçus au niveau du Bureau Burkinabè des Droits d’Auteur (BBDA).

« Un spectacle, une ville » n’est pas seulement une remise de poubelle ou de lave-mains. « C’est un grand projet qu’on a entamé », a indiqué Lajaguar. Pour la suite, l’artiste entend installer des brigades vertes pour recueillir les ordures des poubelles. Ensuite, il compte implanter une usine de traitement des déchets. Un projet noble qui demande une attention particulière.

« Moi aussi j’ai fait l’école, j’ai des diplômes mais j’ai choisi d’être humoriste parce que c’est un don que Dieu m’a donné », a soulevé l’artiste. C’est une manière pour lui également d’appeler les jeunes à entreprendre et ne pas tout attendre du gouvernement.

Lire également 👉 Lajaguar : «Les humoristes sont intelligemment bêtes »

Du côté des pharmacies bénéficiaires, ce sont des sentiments de joie et de reconnaissance. De part et d’autre, c’est l’originalité du projet qui surprend tout le monde. A terme, le projet va coûter plus de 1,7 milliard de francs CFA par an et s’étend jusqu’en 2030.

Mais en attendant, rendez-vous est donné pour la semaine prochaine pour offrir à l’hôpital Yalgado son lot de poubelles et de lave-mains.

Basile SAMA

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre