Burkina : Un CSPS pour Syalguin

621 0

La ministre de la santé, Pr Claudine Lougué a inauguré ce samedi 29 février 2020 le Centre de Santé et de  promotion sociale (CSPS) de Syalguin dans la commune de Bissiga, située à 45 Km de Tenkodogo. D’une valeur de près de 170 millions de F FCA, ce CSPS vient soulager les populations de cette commune située au Nord-Est de la province du Boulgou. L’inauguration s’est tenue à l’occasion de la visite du ministre de la santé pour encourager les agents de santé dans la région du Centre-Est.

C’est un ouf de soulagement pour plus de 30 000 habitants de la commune de Bissiga. En effet, cette population a bénéficié d’un nouveau CSPS. L’inauguration a eu lieu ce samedi à Syalguin.

Photo de famille des autorités et des bénéficiaires pour immortaliser l’inauguration

« Nous sommes venus à Syalguin aujourd’hui pour inaugurer une des infrastructures qui est équipée, avec le personnel déjà là. Nous ne sommes pas venus seulement inaugurer. Nous sommes venus constater la fonctionnalité de cette infrastructure qui vise à nous aider à atteindre l’un des effets attendus du PNDES, qui est de garantir l’accès des soins et des services de santé aux populations. », a affirmé le Pr Claudine Lougué.

« Nous avons trouvé une population très enthousiasmée, une population qui était heureuse de nous accueillir et une population qui est restée depuis ce matin pour nous attendre afin de nous manifester leur joie parce que les femmes traversaient des sentiers impraticables pour aller donner la vie. Ce n’est pas possible », a-t-elle ajouté.

La ministre de la santé avec quelques autorités à l’inauguration du CSPS

La construction du centre est la réponse au besoin exprimé par la population de la commune de Bissiga selon le Maire de Syalguin, Lebendaogo Yougbaré. Il permettra ainsi de renforcer la couverture sanitaire et de lutter contre les maladies au bénéfice des populations de la commune de Bissiga.

Vue d’une partie de l’intérieur du CSPS

« Ce joyau est vraiment une grande satisfaction pour moi et toute ma population. C’est vraiment une joie qui m’anime aujourd’hui parce que la commune de Bissiga composée de 23 villages dont 13 villages situés du côté Est et 9 autres villages du côté Ouest, tout le côté Est de Bissiga jusqu’au dernier village, il n’y avait aucun CSPS », a déclaré le maire de la commune de Bissiga, Lebendaogo Yougbaré.

« C’est le seul CSPS, donc je crois que ça va soulager beaucoup les 8 villages que couvrira l’aire sanitaire de ce CSPS », a-t-il ajouté.

Il a saisi l’occasion pour faire part de leurs doléances aux autorités présentes. Il s’agit de la route, le poste de sécurité. Il a également sollicité l’électrification et l’acquisition d’une moto au profit du CSPS.

« Avec des pistes peu praticables même en saison sèche comme vous l’avez constaté, ainsi que des distances énormes entre les villages, la saison pluvieuse enclave plusieurs villages, augmentant les taux d’accouchements à domicile et les maladies liées », s’est-il exprimé en s’adressant à la ministre de la santé et à sa délégation.

Selon Mariam Ouango, représentante des femmes, qui a évoqué la souffrance des femmes pour les consultations prénatales et les pesées des bébés, ce CSPS est le bienvenu et va soulager leurs souffrances.

Lebendaogo Yougbaré, maire de la commune de Bissiga exprime sa joie pour l’inauguration du CSPS

Pour El Adj Mahama Delma, représentant des bénéficiaires, « la réalisation de ce CSPS soulage les habitants de 9 villages ». Il a transmis les doléances des habitants à la ministre de la santé Pr Claudine Lougué. Il s’agit entre autres du problème de retenue d’eau pour l’élevage, et du problème de la voie.

Le parrain de la cérémonie d’inauguration, Raymond Balima, DG du protocole d’Etat, lui, a invité la population à l’entretien de ce CSPS. Il a assuré que leurs doléances seront transmises au président du Faso. « Le pont de Moasga, le poste de sécurité pour la commune restent des préoccupations qui me tiennent à cœur. Nous notons tout cela. Nous allons travailler à ce que ceci soit également une réalisation. », promet-il.

Le CSPS répond aux normes requises en matière de construction de CSPS, selon le maire de Bissiga. Il comporte un dispensaire et une maternité moderne équipée, un dépôt de médicaments essentiels génériques, une adduction d’Eau Potable Simplifiée, trois logements complets, une cuisine pour le CSPS, un grand hall pour les visiteurs. Il est bâti sur une superfine d’environ 6 hectares et a un coût d’environ 170 millions de F CFA. Il est financé par les engagements nationaux et le service rattaché à la présidence du Faso.

La ministre de la santé, Pr Claudine Lougué salue la population de Benna à l’occasion de sa visite du CSPS de Benna

L’inauguration du CSPS de Syalguin a été précédée par la visite du CSPS de Benna en phase de finition.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *