Burkina : Contre l’IUTS, les mots d’ordre maintenus

366 0

Le mouvement syndical en lutte contre l’indexation de l’IUTS sur les primes et indemnités des agents de la fonction publique maintient les différents mots d’ordre lancés le 26 février 2020.

Des actions à mener, une marche-meeting est prévue le 7 mars 2020 sur l’ensemble du territoire, suivie d’une grève générale de quatre jours, allant du 16 au 20 mars 2020. Une autre marche-meeting nationale aura lieu le 17 mars 2020.

Vidéo –  La déclaration de Bassolma Bazié

Burkina 24

Ce mardi 3 mars 2020 en conférence de presse, Bassolma Bazié, secrétaire général de la CGT-B et porte-parole du mouvement syndical a confirmé le maintien des différentes activités entamées pour exiger le non-prélèvement de l’IUTS sur les primes et indemnités des travailleurs du public.

« L’ensemble des actions qui ont été engagées sont maintenues », a indiqué Bassolma Bazié qui précise que les appels lancés à l’endroit des travailleurs est « en marche » sur l’ensemble du territoire.  

Par ailleurs, le porte-parole du mouvement syndical rappelle à l’endroit des Burkinabè que « la lutte qui est menée n’est pas une lutte qui doit opposer des Burkinabè les uns aux autres ». Aussi appelle-t-il les syndicats qui sont toujours en marge des activités à rejoindre les rangs.  

Vidéo – Bassolma Bazié répond à la correspondance de Laurence Marshall

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Il y a 1 commentaire

  1. Le Burkina a besoin de meilleures actions que celles envisagées par les syndicalistes. Si vous acceptiez vous défoncer de la sorte contre le terrorisme, la menace aurait presque disparu à ce jour. Aujourd’hui vous au moins, gens de la capitale et des grandes villes avez toujours ce privilège de vous rassembler, marcher et faire des revendications égoïstes. Prenez garde à vous-même ; ce qui se passe ailleurs soit disant, est tapis à votre porte en réalité. Malheureusement, comme il est de coutume toujours, la biche du destin n’entend jamais le sifflement du chasseur…Choisissons la sagesse, serrons-nous les coudes pour l’instant et combattons l’ennemi commun de la Nation, le terrorisme. Après tout, nous laverons notre sale linge en Famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre