Burkina : Le ministre de l’eau sur les traces des travaux d’aménagement du lac Bam

Le ministre de l’eau et de l’assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo a effectué une visite terrain dans la ville de Kongoussi ce lundi 2 mars 2020. Il s’est agi pour le chef du département en charge de l’eau de constater l’état d’avancement des travaux d’aménagement du lac Bam.

Environ 35% de taux de réalisation pour un délai consommé de 106%, c’est ce qui ressort de la visite du ministre de l’eau au niveau du projet de restauration, de protection et de valorisation du lac Bam. Allé pour constater de visu l’état d’avancement des travaux, le ministre Niouga Embroise Ouédraogo, a été servi. 

Le pont reliant Kaya à Kongoussi en cours de finition

Deux étapes ont ponctué cette sortie du ministre. La première est celle de la visite du pont reliant Kaya à Kongoussi et la seconde, celle de l’aménagement de périmètres en amont de la digue du lac Bam. Revenant sur la réalisation du pont, le ministre n’a pas manqué de situer toute l’importance de l’infrastructure. « Par le passé, les populations étaient obligées de passer par pirogues », a-t-il souligné.

Sur l’aspect aménagement du projet, c’est une surface d’environ 522 hectares qui sera aménagée. Seulement, le taux d’exécution des travaux ne satisfait pas le ministre. « Souvent, les populations ne libèrent pas tôt les sites pour les travaux. Ensuite, la zone a connu des attaques à mains armées. C’est tout ça qui nous a conduit là où nous sommes », a expliqué Ousmane Bonkoungou, le coordonnateur du projet.

Les ouvriers en plein travail pour aménagement de 522 hectares

Du reste, il rassure que d’ici à trois mois, les choses pourront aller.  Techniquement, ce sont des tuyaux qui vont être posés pour l’aménagement. Une bande de servitude a été également délimitée dans la zone. Et ce, afin d’éviter l’envasement du lac.

A titre d’information, le projet vise à contribuer à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté en milieu rural.  « Mieux vaut tard que jamais », a conclu le ministre de l’eau. 

Basile SAMA

Burkina 24



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page