Burkina : L’ANEREE lance le programme “10 actions canicules”

1400 0

La période de canicule au Burkina s’installe. L’ANEREE, en vue de permettre à la population de mieux traverser la période de grande chaleur, initie le programme « 10 actions Canicules ». L’objectif étant de sensibiliser toujours la population aux bonnes pratiques en matière de consommation et d’utilisation  de l’énergie.

Eteindre les lampes dans une pièce qu’on n’occupe pas, couper les appareils qu’on n’utilise pas, de petits gestes mais importants qui permettent d’économiser l’électricité et offre à un plus grand nombre de bénéficiaires d’en disposer aussi et ce, de façon permanente.

L’ANEREE, l’Agence Nationale des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique, veut accentuer la sensibilisation, autour du programme « 10 actions canicules ». Initié en 2019, le programme a été lancé ce jeudi 5 mars 2020 au siège de l’agence à Ouagadougou.

Issouf Zoungrana, Directeur Général de ANEREE

Elle consistera, selon Issouf Zoungrana, directeur général de l’agence, à identifier entre autres les gros consommateurs, les encourager à utiliser leur propre unité de production d’énergie durant les heures de pointe, à promouvoir l’accessibilité des kits solaires et des équipements à haute efficacité énergétique pour les ménages.

Dans ce sens, des entreprises ont bénéficié à l’édition précédente de l’accompagnement de l’ANEREE dans la promotion de leurs produits en vue de permettre à des ménages de se procurer des services et produits fiables à des prix étudiés.

Elle encourage les réalisations de diagnostic énergétique des grosses structures, qui dans la mise en œuvre,  permettra de faire une prévision de leur facture d’énergie.

AÏda Sergine Minougou Siko, directrice de la Normalisation et des audits énergétiques

 Sergine Minougou Siko, directrice de la Normalisation et des audits énergétiques, apprend qu’il y a d’ailleurs un décret qui oblige toutes les entreprises consommant plus de de 100 milles kwatt à faire un audit énergétique, et à Ouagadougou seule, une centaine de structures sont concernées par ce décret.

Par conséquent, les résultats d’un diagnostic énergétique de  21 structures de la ville, vient conforter dans leur position de faire des audits afin de maîtriser leur consommation.

 « On constate que dans beaucoup de structures, la consommation de l’énergie n’est pas la préoccupation du personnel. Dans certaines structures, nous avons remarqué des lampes allumées, des climatiseurs alors qu’il n’y avait pas de présence humaine. Au niveau des installations, il y a des équipements vétustes et énergivores, des climatiseurs qui datent et qui alourdissent la facture électrique », a-t-elle expliqué.

Cette initiative a pour objectif de sensibiliser les populations à adopter des comportements plus économes en énergie, à aller vers les énergies renouvelables afin de permettre la rationalisation de l’énergie pendant la période de canicule.

Toujours dans le sens d’économiser l’énergie, 1000 ménages bénéficieront d’une opération de diagnostic énergétique gratuite lors des actions initiées par ANEREE afin de leur permettre de réduire leur facture.

Revelyn SOME

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *