7ème édition de Africallia : Plus de 500 chefs d’entreprises attendus à Ouagadougou

319 0

Le Direction régionale de la Chambre de commerce et d’industrie des Hauts-Bassins a organisé une conférence suivie d’un point de presse pour annoncer le lancement des inscriptions au forum Africallia le jeudi 5 mars 2020 à Bobo-Dioulasso.  La 7ème édition de ce rendez-vous du monde des affaires connaitra des innovations majeures en faveur des jeunes et des femmes.

Prévue du 27 au 29 mai 2020, la 7ème Edition du forum Africallia va fédérer plus de 500 chefs d’entreprises dans la ville de Ouagadougou. Ce cadre de rencontre pour le développement économique des pays de la CEDEAO attend des participants issus d’une vingtaine de pays.

Selon le Secrétaire permanent de Africallia Felix Sanon,  Africallia est un forum multisectoriel ouvert au monde entier et cette 7ème édition qui marque du même coup le 10ème anniversaire de Africallia met en lumière certains pays comme la Chine, la Russie et la Turquie.

Comment souscrire ?

Les chefs d’entreprises désirant prendre part à Africallia ont jusqu’à la date du 30 mars 2020 pour s’inscrire directement en ligne sur le site du forum  www.africallia.com  ou remplir  la version physique du formulaire déjà disponible au niveau des différentes représentations de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso à raison de 260 000 francs pour les entreprises Burkinabé.

Le tour du monde en 48 heures

Si un entrepreneur veut participer à Africallia en compagnie d’un autre membre de son personnel, il aura droit à une réduction qui ramène cette 2ème inscription à un coût de 160 000 francs CFA. Mais cela suppose qu’ils auront le même planning de  15 rendez-vous formels avec des chefs d’entreprises qu’ils auront choisis au préalable.

 Au cours de ces rencontres « B to B », un  interprète sera mis à la disposition de ceux qui ne parlent pas la même langue. Pour le Secrétaire permanent de Africallia, toutes les conditions sont réunies pour permettre aux entrepreneurs de « faire le tour du monde en 48 heures».

« Des relations utiles… »

En plus de ces cadres de rencontre de 30 minutes chacune, les participants auront droit à des kits composés, entre autres, du répertoire de tous les participants et partenaires du forum, de gadgets et d’une excursion touristique dans notre pays. L’un des grands rendez-vous de Africallia, c’est surtout le « déjeuner d’affaire », a rappelé Felix Sanon. Il précise que la participation à cette seule rencontre est aussi ouverte aux entrepreneurs non-inscrits au forum moyennant la somme de 100 000 francs CFA.

Le forum Africallia, c’est aussi une opportunité d’immersion dans les institutions de financement du secteur privé. « L’UEMOA et les institutions de financement du secteur privé vont présenter leurs grandes offres structurantes », affirme le Secrétaire permanent de Africallia. Les avantages sus-cités, Assetou Djibo, Présidente directrice générale de l’Entreprise burkinabè de location, de construction et des travaux publics (EBLC) en sait quelque chose. « Africallia, c’est un lieu de rencontre et d’échange qui m’a permis de tisser des relations utiles », témoigne cette participante de l’édition précédente.

Des subventions en faveur des femmes et des jeunes

Selon le Directeur régional de la CCI du Houet, beaucoup d’avantages ont été accordés à la jeunesse et à l’autre moitié du ciel grâce à la générosité du président national de la Chambre de commerce et d’industrie à travers une prise en charge de 50% des frais de participation de 50 jeunes et femmes. Mais ils devront justifier d’une capacité financière d’un chiffre d’affaire annuel d’au moins 15 millions de francs CFA.

Le président de la délégation consulaire de la CCI des Hauts-Bassins Lassiné Diawara n’est pas resté en marge de cette dynamique d’accompagnement. Avec le président de la Chambre régionale de l’UEMOA Abdoulaye Sorry, ils assurent « la prise en charge totale des frais d’inscription dei50 operateurs économiques de la région de l’Ouest », a annoncé le Directeur régional de la Chambre de commerce des hauts-Bassins Fousséni Koné.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre