Burkina : « L’exemple de patriotisme doit venir du sommet », selon l’OPA

1441 0

Ceci est une déclaration de l’Organisation des Peuples Africains-Burkina Faso (OPA-BF), sur la situation nationale.

L’Organisation des Peuples Africains-Burkina Faso (OPA-BF), le parti du néopanaficanisme révolutionnaire, suit, avec inquiétudes, l’évolution de la situation nationale, marquée par la question de l’IUTS.

Au-delà des arguments du gouvernement et du mouvement syndical, l’Organisation des Peuples Africains fait le triste constat d’un grand risque de troubles sociaux, quasiment dans les mêmes circonstances que le pays a connues au cours de l’année 2014.

Ceux qui sont au pouvoir ne tirent-ils jamais de leçons de ce qui arrive aux autres ?

Alors que chaque jour des familles pleurent du fait des attaques dites terroristes, alors que presqu’au quotidien des cas de scandales au sommet sont rapportés, alors que la soif de justice du peuple n’est pas encore étanchée, alors que le parti au pouvoir et affidés sont en campagne électoraliste permanente, le gouvernement entend forcer le patriotisme des travailleurs, en décidant de charcuter leurs salaires de misère.

L’exemple de patriotisme doit venir du sommet.

Les ressources financières susceptibles d’assurer la bonne santé économique de notre pays se trouvent dans les milliards fêtés, dans la fuite des capitaux organisée par les multinationales installées au Burkina, dans les poches de ceux qui accaparent les terres des paysans, dans notre or pillé et volé, dans notre coton dévalué, et non sur les primes et indemnités des travailleurs du public.

Loin de nous l’idée d’encourager l’indiscipline fiscale et le déni du devoir citoyen et patriotique de chaque Burkinabè. Mais le bon exemple doit d’abord venir des dirigeants.  Manifestement ce  n’est pas le cas avec le pouvoir MPP et ses alliés, qui sont constamment dans le manque de vison et d’anticipation, dans la politique d’endettement, dans le dilatoire et les tentatives de division des travailleurs.

En tout état de cause, l’Organisation des Peuples Africains dénonce cette attitude jusqu’au-boutiste du gouvernement, qui fragilise davantage la paix sociale dans notre pays. Notre Parti soutient les travailleurs en lutte pour de meilleures conditions de vie et invite le gouvernement à entendre la voix de la sagesse.

« Le Burkina ma fierté, l’Afrique ma force ! »



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *