Élections de 2020 : « La victoire sera la nôtre, j’en suis convaincu » (Simon Compaoré)

166 0

Les militants du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) ont tenu leur 3ème congrès ordinaire ce samedi 7 mars 2020. Une rencontre qui avait pour objectif de faire le bilan des actions et de procéder au renouvèlement des instances du parti.

Simon Compaoré à la tête du MPP, c’est la principale information à la sortie du 3ème congrès ordinaire du parti. Un congrès satisfaisant selon les dires du président. « Nous avons pu adopter à l’unanimité et par acclamation le rapport moral du bureau politique sortant », a-t-il indiqué. Cette rencontre avait également pour objectif de tracer la route à suivre pour aller aux prochaines échéances électorales.

Le premier ministre aux côtés de ses camarades militants

« La victoire sera la nôtre, j’en suis convaincu », a déclaré Simon Compaoré. Une affirmation qui vient appuyer un objectif du congrès qui est celui de l’adoption de la feuille de route pour les élections à venir. Et sur la question, l’ancien ministre d’Etat a relevé que des ajustements ont été faits pour améliorer la qualité du parti. « Nous avons eu des insuffisances et nous avons mis l’accent sur notre capacité à former nos militants », a-t-expliqué.

 Selon lui, le manque de formation politique conduit à des dérives. Pour éviter cela, environ 400 militants ont déjà bénéficié de cette formation au  niveau  du centre de formation Dr Kwamé Nkrumah. Revenant sur le nouveau bureau politique, le président du MPP a indiqué que le mandat a été mis sous le signe de la conviction, de la combativité et de la confirmation. Chose qui doit leur permettre de redoubler d’efforts pour monopoliser la scène politique.

Vidéo – Simon Compaoré : “Nous avons eu des insuffisances dans notre gestion”

Burkina 24

L’actualité et la situation nationale

Le 3ème congrès ordinaire du MPP  a offert l’occasion au président du parti d’aborder quelques questions liées à la situation nationale. Le contexte sécuritaire est selon lui la résultante de la « mauvaise gestion de la crise libyenne ». « La cause du terrorisme dans ses manifestations actuelles demeure l’effondrement de la Libye », a martelé Simon Compaoré.

 Il pointe ainsi du doigt, les manœuvres des grandes puissances qui ont prévalu à la chute de Kadhafi. La Libye est devenue selon ses propos l’arrière base des terroristes « qui se sont ravitaillés dans l’arsenal de guerre existant ». L’apport de la France dans cette lutte contre le terrorisme a été salué par Simon Compaoré qui a appelé les autres nations à emboiter ses pas.

Plus de 4 000 congressistes étaient présents

Le parti dit avoir accueilli plus 4.000 congressistes à ce 3ème congrès. Une raison de plus selon son président pour prouver la suprématie du MPP. Pour les élections de novembre 2020, c’est la solidarité autour du candidat qui est demandé. Un candidat qui n’est personne d’autre que Roch Marc Christian Kaboré. Cependant, un congrès extraordinaire viendra l’investir officiellement.

Basile SAMA

Burkina 24        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre