Attaque de Barga au Burkina : La réaction de la CNDH

231 0

Ceci est une déclaration de Commission nationale des droits humains (CNDH) sur la situation à Barga.

La Commission nationale des droits humains (CNDH) a appris avec une profonde consternation l’attaque perpétrée le dimanche 08 mars 2020, par des individus armés contre les populations des villages de Dinguila et Barga dans la Commune de Barga, dans la Province du Yatenga, Région du Nord. Elle condamne sans réserve cette énième odieuse attaque dirigée contre des populations civiles, qui affecte de façon continue et dangereuse notre vivre ensemble et la cohésion sociale.

En cette circonstance douloureuse, la CNDH exprime sa compassion aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Elle encourage le Gouvernement à renforcer les actions de sécurisation de l’ensemble du territoire national et l’invite à apporter toute l’assistance nécessaire aux populations de ces villages ainsi qu’à toutes les victimes des attaques.

La Commission invite les populations à faire preuve de retenue et à ne pas céder à la tentation de se faire justice ni à la vengeance.

Tout en saluant la saisine du Procureur du Faso près le Tribunal de Grande instance de Ouahigouya, elle invite le Gouvernement à lui octroyer toutes les ressources nécessaires pour que les suites judiciaires appropriées et diligentes soient réservées à ces crimes de masse dans des délais raisonnables.

Ouagadougou le 11 mars 2020

Pour la Commission nationale des droits humains,

Le Président

Kalifa Yemboado Rodrigue NAMOANO

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre