Production fourragère : A la découverte d’une nouvelle variété de sorgho à haut rendement

253 0

La sécurité alimentaire du bétail constitue un casse-tête pour les éleveurs burkinabè compte tenu de la rareté de pâturage de qualité. Pour faire face à cette donne, les éleveurs sont encouragés à s’orienter vers la production fourragère. La ferme GENETIC CENTER en a fait une de ses activités favorites et a même expérimenté une nouvelle variété de sorgho à haut rendement de fourrage pour les animaux et des grains pour l’alimentation humaine. Dans l’optique de vulgariser cette nouvelle variété, la direction Générale de la Production Animale a organisé une visite commentée ce mercredi 11 mars 2020 à la ferme GENETIC CENTER au profit de près d’une centaine de producteurs.

Le sorgho Soubatimi. C’est la variété de sorgho que la ferme agropastorale GENETIC CENTER expérimente à Boulbi dans la zone périurbaine sud de Ouagadougou. Spécialisée dans la production d’animaux laitiers, cette ferme produit chaque année entre 30 à 50 tonnes de fourrage. Dans sa quête de variété à haut rendement de fourrage, elle a expérimenté cette année, du sorgho soubatimi, une variété mise au point par ICRISAT (l’Institut international de recherche sur les cultures des tropiques semi-arides) au Mali.

Du sorgho qui produit en pleine saison sèche, les paysans diront que c’est du jamais vu. Avec juste raison, parce que les différentes variétés de sorgho cultivées au Burkina sont photosensibles et ne peuvent donc pas produire qu’à la période habituelle (août-septembre). Pourtant sur les 4000 m2, où la ferme GENETIC CENTER expérimente le sorgho soubatimi, les repousses qui se sont développées après la récolte sont en phase d’épiaison.

Instant de débrief avec le fondateur de la ferme GENETIC CENTER, Léon Badiara

De l’avis du fondateur de la ferme GENETIC CENTER, Léon Badiara, l’expérience s’est révélée très encourageante. « Nous l’avons expérimenté et nous avons souhaité que les autres éleveurs profitent de cela pour pouvoir mieux alimenter leurs bétails. Parce qu’en quantité, il produit beaucoup et la qualité de la tige est supérieure à ce que nous rencontrons d’habitude. Les résultats sont vraiment fantastiques », explique l’ingénieur d’élevage.

Un rendement en fourrage sec de 10 tonnes/ha…

En effet, le sorgho soubatimi a un bon rendement en grain de l’ordre de 3,5tonnes/ha (dont environ 2t/ha en milieu paysan) et un rendement en fourrage sec de 10 tonnes/ha. En raison de sa faible photosensibilité, cette variété peut être utilisée comme culture de contre-saison, contrairement aux autres variétés de sorgho. Il est également adapté dans les zones climatiques allant de 700 – 1000 mm.

Caractéristiques importantes du sorgho soubatimi

Variété de sorgho à multiples usages

-Grain pour alimentation

-Fourrage pour le bétail

-Fourrage reste vert jusqu’à la maturité physiologique (stay-green)

-Jus de tige sucrée avec 16% Brix

-Possibilité de production en contre-saison

source: Fiche technique variété de sorgho soubatimi

La suite de la visite commentée conduit à une dégustation de mets faits à base du sorgho soubatimi. Du déguè et du tô, que les visiteurs ont appréciés.  « Généralement le tô fait à base des grains du sorgho fourrager n’est pas très apprécié dans la consommation humaine.  Mais on constate que les mets produits à base de ce sorgho sont très bons et c’est tant mieux », se réjouit Hamadou Bougoumpiga, producteur de semence fourragère et producteur laitier à Saaba.

Le Directeur Général des productions animales, Issa Sawadogo apprécie également cette variété de sorgho, qui selon lui doit être vulgarisée à travers ces genres de visites commentées.

Le fondateur du GENETIC CENTER, quant à lui, encourage les autres producteurs à adopter les nouvelles technologies, la seule façon selon lui de faire face à l’insécurité alimentaire du bétail. « Nous savons que l’alimentation du bétail est le plus gros problème que nous avons ici. Il n’y a plus de pâturages et même les pâturages sont très pauvres. Alors si nous voulons produire du lait ou de la viande, nous avons intérêt à produire du fourrage de bonne qualité pour alimenter nos animaux », conseille Léon Badiara.

Les visiteurs ont également eu droit à une démonstration de broyage de fourrage avec une ensileuse fabriquée par la ferme.

Créée officiellement depuis 2008, l’entreprise GENETIC CENTER est spécialisée dans la production et la vente d’animaux de races performantes, l’insémination artificielle, la formation des acteurs, les conseils en productions animales et végétales…

Maxime KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre