Coronavirus/Burkina : L’Eglise catholique suspend les messes publiques et les catéchèses

1280 0

La Conférence Episcopale Burkina-Niger (CEBN) a donné ce mercredi 18 mars 2020, de nouvelles directives pour lutter contre le Coronavirus. Parmi ces directives figure la suspension des messes publiques et des catéchèses.

Le 12 mars 2020, la Conférence Episcopale Burkina -Niger (CEBN) avait donné des consignes pour lutter contre le Covid-19. Au regard de l’évolution rapide de la pandémie, elle a donné de nouvelles consignes ce mercredi, car les précédentes sont insuffisantes. Ces directives prendront effet à partir du jeudi 19 mars jusqu’au 04 avril 2020 et pourraient être maintenues pour une nouvelle période de temps.

Il s’agit de la suspension des messes publiques (dominicales, de précepte et quotidiennes). En effet, selon le message des évêques, « les fidèles sont dispensés du précepte du dimanche et des jours de fêtes, comme de la participation à la messe quotidienne. Ils pourront être aidés par des retransmissions de célébrations (messes, chemin de croix) à la radio ou à la télévision. ».

 « Les prêtres continueront à célébrer l’Eucharistie tous les jours dans les équipes ou dans les communautés religieuses en respectant toutes les consignes sanitaires indiquées par les autorités compétentes. En outre, les fidèles sont invités à la prière personnelle et en famille (méditation de la Parole de Dieu, Chapelet, chemin de croix et autres dévotions). Enfin, les Ordinaires du lieu veilleront à ce que les églises restent ouvertes pendant la journée pour les dévotions individuelles », a-t-on lu dans le message.

La Conférence Episcopale a suspendu également les cours de catéchèses, les stages de baptizandi et autres stages préparatoires aux sacrements et a informé que la célébration des obsèques devra respecter scrupuleusement les consignes de l’Etat. Le message a rassuré que dans un cadre plus familial très restreint, les prêtres pourront assurer l’absoute.

Le message des évêques a rappelé en outre, que, les Grands Séminaristes et leurs formateurs restent en confinement dans les Grands Séminaires respectifs. « La participation aux offices par les fidèles venant de l’extérieur du Grand Séminaire est suspendue. Les Recteurs pourront prendre d’autres mesures nécessaires dans le cas spécifique d’une maison de formation sacerdotale », a renseigné le message.

La conférence a, par ailleurs, invité les Supérieurs Majeurs à prendre des mesures similaires pour les maisons de formation qui relèvent de leur autorité.

Dans les diocèses, les évêques ont déclaré que des modalités devront être étudiées pour l’administration de certains sacrements tels que la Pénitence et l’Onction des malades.

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *