Golf : Le Tournoi Sunu assurance mobilise la famille des golfeurs du Burkina

351 0
ECOUTER

La finale de la 5e édition du Golf Sunu assurance a désigné son vainqueur le dimanche 15 mars 2020. Après deux jours de compétitions, Boukary Ouédraogo remporte le prix du meilleur brut avec 79 points. Une première dans ce club.

Les meilleurs golfeurs du Burkina sont partis avec des récompenses

Tous les dimanches au Golf club de Ouagadougou, les pratiquants de cette discipline se retrouvent pour se mesurer en précision, endurance, technicité et concentration. Du samedi 14 au dimanche 15 mars 2020 près de 40 golfeurs se sont affrontés en un week-end au Tournoi Sunu Assurance. Jeunes, personnes âgées, hommes ou femmes, ils étaient tous là. Malgré un parcours non gazonné et la canicule, la cinquantaine de participants à ce jeu d’adresse ont donné le meilleur d’eux-mêmes au Golf club situé au quartier Balkuy de Ouagadougou. A l’arrivée, Boukary Ouédraogo est le meilleur brut de la compétition avec 79 points.

Les Japonais étaient bien représentés à ce tournoi de golf

« Ce n’était pas facile parce que j’ai mal débuté. J’ai dû me calmer pour à la fin remporter. Mes performances montrent aussi que le niveau du golf au Burkina Faso est en train de monter parce que c’est la première fois qu’un joueur gagne ici avec 79 points. Il y a vraiment des efforts qui sont en train de faire », explique Boukary Sawadogo. Le meilleur brut de ce tournoi estime que le golf est en train de décoller au Burkina Faso malgré le faible nombre de pratiquants.

Des retrouvailles

Quatre séries ont été retenues durant ce tournoi Sunu Assurance. Walid Sawadogo avec 73 points. Roland Garçia occupe la 2e place dans cette série. L’Ambassadeur du Japon au Burkina Faso Tamotsu Ikezaki se classe troisième dans cette série. Dans la série 2, Innocente Del Bougea  s’adjuge le trophée avec 71 points alors que Jean Belem est vainqueur dans la troisième série avec 58 points. Gérard Kaboré est le vainqueur dans la 4e série. Le prix de la meilleure approche revient à Jean Kyelem. Stéphane Kambou remporte le prix du meilleur drive.

« En série 2, le niveau moyen le vainqueur en brut comme en net a même battu des joueurs de la série numéro. Le prix du meilleur brut est à 79 points, nous n’avons jamais vu ça ici. Cela montre que les compétitions étaient motivés (…) il y a des gens qui ne venaient plus depuis des années qui sont venus », se réjouit l’initiateur le directeur de Sunu Assurance. Pour lui, cette compétition est devenue incontournable dans le calendrier des compétitions de golf au Burkina Faso.

Le président du golf club de Ouagadougou Samaké juge la mobilisation satisfaisante. Pour lui, le golf dépasse le cadre sportif. « Nous avons 54 quatre inscrits qui payent 250 mille francs CFA par ans. Ils parcourent au moins 9 km et passent au moins quatre heures sur le parcours. En plus il y a 94 personnes qui travaillent au golf club», indique Samaké. Il invite les  Burkinabè à s’intéresser à cette discipline sportive qui favorise la marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre