Coronavirus au Burkina: L’OPA-BF sursoit à la tenue de la cérémonie d’investiture de son candidat à la présidentielle

919 0

Ceci est un communiqué de presse de l’Organisation des peuples africains – Burkina Faso (OPA-BF) relatif à la pandémie du Coronavirus.

Chers compatriotes !

Comme vous le savez déjà, une grande pandémie, le coronavirus ou COVID-19, frappe actuellement le monde. Compris au départ comme un fléau dont seraient épargnées les régions chaudes de la planète-terre, le COVID-19 fait actuellement des ravages, sans distinction de lieu, de couleur de peau ou d’appartenance religieuse.

Cette pandémie se présente comme un fait mondial qui interpelle notre conception de l’humanité et de la vocation de l’Homme. En effet, l’on découvre subitement que rien ne vaut la santé et le sentiment de sécurité et qu’après tout, l’Homme est le même partout.

Cette crise sanitaire, en peu de temps, a remis en cause l’ordre mondial actuel.

Au plan politique, les efforts d’intégration sont remis en cause, du fait des mesures de cloisonnement et d’exclusion, laissant apparaître les limites d’une mondialisation qui globalise la consommation et non les solutions.

Au plan économique, la débandade, que nous observons, met à nu les tares de l’économie de marché et de la mondialisation : les marchés s’écroulent et sont désertés au profit de réserves existentielles centrées sur la famille.

Notre pays n’est pas épargné par la nouvelle plaie. Au-delà des mesures officielles, l’O.PA.-BF appelle chaque Burkinabè et chaque personne installée au Burkina ou de passage, à faire preuve de responsabilité face aux risques que représente le COVID-19, et à mettre en application les mesures de prévention et de thérapie recommandées. J’exprime ma haute considération à l’endroit des acteurs professionnels nationaux exposés en première ligne aux risques du fait de leur engagement, ainsi qu’aux partenaires sociaux qui ont mis un bémol à l’expression de leurs revendications.

Dans le même esprit, l’Organisation des Peuples Africains a décidé de surseoir à la tenue de la cérémonie d’investiture de son candidat à l’élection présidentielle prochaine, estimant qu’en situation d’urgence il faut savoir où se trouvent les priorités.

Dieu bénisse et protège notre cher Faso !

Fait à Ouagadougou le 17 mars 2020

Me FARAMA S. Ambroise

Président de l’O.P.A.-BF.



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *