Coronavirus/Burkina : Des mesures complémentaires proposées par le comité de gestion

1384 0
ECOUTER
Voiced by Amazon Polly

Le comité national de gestion de l’épidémie de covid-19 s’est réuni ce jeudi 19 mars 2020 pour échanger sur la situation de la maladie, examiner le plan de riposte ainsi que le dispositif de lutte et de prise en charge sur l’ensemble du territoire. Cette première session présidée par le Premier ministre Christophe Marie Dabiré, a connu la participation de plusieurs membres du gouvernement, et les partenaires techniques et financiers ainsi que la représentante résidente de l’OMS.

Réunis autour du Premier ministre pour échanger sur le plan de riposte du covid-19, le comité national a examiné plusieurs points.

Quelques membres du gouvernement et le maire de Ouagadougou à l’ écoute du comité du plan de riposte

A l’issue de cette rencontre, le communiqué final a été lu par le ministre de la communication Remi Dandjinou. Les échanges ont été menées autour de l’état de mise en œuvre des structures en charge de la gestion de l’épidémie de covid-19, du rapport sur la mise en place du plan de riposte, du plan de communication, de la situation de mobilisation des fonds pour le financement de la riposte, de la situation de l’épidémie à la date du 19 mars 2020, et de la prise en charge des cas suspects et positifs.

A l’issue de l’examen de ces points, le président de la session, le Premier ministre Christophe Marie Dabiré a donné des instructions pour l’exécution diligente du plan de riposte, selon le porte -parole du gouvernement Remi Dandjinou.

Le premier ministre Christophe Marie Dabiré présidant la première session du comité national de la gestion du covid-19

Ce plan de riposte consiste à la dynamisation des structures du centre opérationnel de réponse aux urgences sanitaires (CORUS), à l’intensification de la communication pour la prévention avec une implication forte des leaders et responsables religieux coutumiers et associatifs.

Dans le communiqué lu par le ministre de la communication, le comité a fait des propositions de mesures complémentaires pour interrompre la chaine de transmission communautaire. Le comité a par ailleurs exhorté la population au strict respect des principes de précautions édictés par le ministère de la santé.

Répondant aux questions des journalistes, le ministre de la communication Remis Dandjinou a affirmé qu’en ce qui concerne la fermeture des lieux de cultes, la communauté chrétienne catholique a annoncé les couleurs. « Nous attendons que les autres faitières puissent réagir afin d’expliquer à leurs coreligionnaires, l’intérêt d’un certain nombre de mesures à prendre », a-t-il annoncé.

Le ministre de la communication Remi Dandjinou, porte-parole du gouvernement a lu le communiqué final de la rencontre du comité du plan de riposte

Selon le ministre de la communication, les techniciens surtout les différents acteurs ont dit que l’intérêt est de rompre la transmission communautaire. « Dans notre cas aujourd’hui, c’est au niveau de la communauté que se fait la transmission. Donc, tant au niveau de la question des frontières qu’elles soient terrestres ou aériennes; tant au niveau des marchés et yaars, tant au niveau d’exode d’éléments des transports, des propositions concrètes ont été faites », a-t-il ajouté.

Il a assuré que ces travaux seront transmis par le Premier ministre au président du Faso qui avisera et prononcera des décisions qu’il jugera utiles au regard de la situation.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *