Coronavirus/Burkina : La communauté musulmane suspend les prières collectives

1691 0

 Le Collège des Oulémas de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) a pris des mesures liées à la pandémie de COVID-19. Il a notamment décidé de suspendre toutes les prières dans toutes les mosquées, y compris la Grande prière du Vendredi. Ces mesures prennent effet à compter du 20 mars 2020 après la grande prière de vendredi et s’étendent jusqu’au 4 avril 2020, avec une possibilité de réaménagement. 

1-La suspension des prières dans toutes les mosquées sur toute l’étendue du territoire burkinabè y compris celles de Djoumah (prière de vendredi). Toutefois, les appels à la prière sont maintenus pour rappeler aux fidèles de prier à domicile ;

  1. La suspension des cérémonies collectives de baptême, de mariage, d’enterrement, de douas et tous autres évènements cultuels musulmans nécessitant un rassemblement de plus 50 personnes ;

3- Les responsables des mosquées sont invités à veiller au respect de cette décision de suspension des prières collectives ;

  1. Les mesures ci-dessus citées entrent en vigueur à compter du vendredi 20 mars (après la prière de Djoum’a) au samedi 04 avril 2020 à 00 heure.

  2. Ces mesures sont susceptibles d’être revues en fonction de l’évolution de la situation

Les Eglises catholiques avaient également des mesures similaires, suspendant les prières collectives. Le Burkina Faso est touché par la pandémie du nouveau coronavirus. 33 cas testés ont été enregistrés à la date du 19 mars 2020, dont un décès. 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *