COVID-19 : Le message du Parti national pour le développement et la paix (PNDP)

232 0
ECOUTER

Ceci est un message du Parti national pour le développement et la paix (PNDP) sur le nouveau coronavirus au Burkina Faso. 

Peuple du Burkina Faso ;

Le monde entier est plongé dans une crise sanitaire en cette année 2020. D’abord en Chine, ensuite la maladie à Coronavirus se propage progressivement. Au Burkina Faso, la maladie a fait son apparition depuis le 9 mars 2020 et nous sommes en moins de dix (10) jours à une trentaine de cas (33) officiellement diagnostiqués. Dans la foulée, le gouvernement de même les autorités sanitaires ont institués des stratégies de ripostes. Ces actions sont quelques fois jugées insuffisantes par le peuple mais restent de même salutaires.

Le PNDP voudrais rappeler l’ensemble des Burkinabè que nous sommes engagés dans une guerre contre le virus CORONA jusqu’alors méconnu de nos scientifiques et qui d’ailleurs a ébranlé des nations aux systèmes scientifiques plus performants. Nous sommes donc face à un véritable problème de santé publique dont notre devoir est de s’engager ensemble dans la dynamique de la ‘’santé pour tous et par tous’’. 

Le PNDP en appel à la contribution patriotique des peuples à travers des critiques constructives et l’engagement de tous pour mieux combattre le fléau. Ainsi, s’inscrivant dans la logique de la contribution constructive, le PNDP propose :

1- La promotion de cache-nez fabriqué localement, l’amélioration de sa qualité et sa disponibilité effective pour tous les Burkinabè ;

2- L’institution du port obligatoire de cache-nez dans tous les lieux publics tels que les banques, les supermarchés, les hôtels, véhicule de transport, les services d’utilités publics ;

3- La disponibilité et l’utilisation de gel désinfectant à l’entrée des lieux publics ;

4- La réquisition des hôtels et lieux de loisirs situés dans les périphéries de nos principales villes en vue de les aménager pour servir de site de confinement des personnes qui nécessitent une observation mais vivraient dans des ménages inappropriés (les habitats à haute concentration humaine).

De même, bien de personnes au Burkina Faso de classe aisée, possèdent des villas de repos, inhabitées. Au nom de la solidarité nationale et au nom du peuple, nous leur invitons à consentir le sacrifice, en offrant momentanément ces concessions pour servir de site d’isolement ;

5- La mise place d’une brigade de vigilance constituée de volontaires dans toutes les communes du pays. Cette brigade aura pour mission, la supervision des lieux publics, la sensibilisation, le rappel et l’interpellation des citoyens sur le port obligatoire de cache-nez de même que l’application des mesures d’hygiène. Elle vérifiera également l’effectivité de l’interdiction des manifestations et des réjouissances populaires.

Peuple du Burkina Faso, à l’instar d’autres pays du monde, nous sommes frappés par un mal. Ce mal ne nous épargnera pas à cause de la couleur de notre peau ou de notre appartenance à une classe quelconque. Seule la discipline individuelle et collective dans l’observation des règles d’hygiène et notre engagement patriotique nous sauvera.

Donc, protégeons-nous, protégeons les autres, amenons les autres à comprendre et à se protéger. Accompagnons ensemble les patients et les personnes affectées. Aidons-nous les uns les autres car notre survie dépend des autres.
Vivement qu’un schéma thérapeutique soit très vite trouvé pour guérir cette maladie afin de soulager l’humanité.

Vive le Burkina Faso !

Pour le SPN/ le Président

Issa TIEMTORE

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre