COVID-19 à Ouagadougou : Fermeture des marchés et yaars à compter du 26 mars 2020

382 0
ECOUTER

La date de fermeture des marchés et yaars à Ouagadougou, préalablement fixée au 25 mars 2020, a été repoussée au 26 mars 2020. Selon une liste provisoire, 36 « gros marchés » sur les 85 que compte la Capitale sont concernés par cette mesure. L’objectif est de réduire considérablement la propagation du COVID-19.

Les autorités régionales et communales ont entamé une série de rencontres depuis quelques jours avec les représentants des faîtières des marchés et yaars de la ville de Ouagadougou.

A l’issue d’une rencontre avec les commerçants, ce mardi 24 mars 2020 à la Mairie centrale, le maire Armand Pierre Béouindé a indiqué que la date de mise en œuvre des directives de fermeture des marchés et yaars a été ramenée au 26 mars 2020 pour une durée de 25 jours.

Un communiqué, qui précisera les directives et tous les marchés concernés, est attendu au plus tard le 25 mars 2020. Les gros marchés considérés comme à haut risque sont, pour le moment, au nombre de 36 sur les 85 que compte la Capitale burkinabè. La mesure de fermeture de ces lieux de commerce, selon l’édile, vise à réduire les risques de contagion massive au nouveau coronavirus.

Liste provisoire des marchés et yaars concernés
« Les commerçants ont donné leur OK pour la fermeture des marchés et yaars »

A l’en croire, les représentants des faîtières des marchés et yaars, une quarantaine, selon ses dires, ont été associés aux différentes rencontres dont celle de ce 24 mars. Entre autres, le Gouverneur de la région du Centre, le président du conseil régional, le président du conseil national de l’économie informelle et le président régional de la Chambre de commerce ont pris part aux rencontres avec les commerçants et Hommes d’affaires.

« Un arrêté ne peut pas être pris, si on ne se concerte pas. C’est ainsi que nous avons réuni tous les acteurs du commerce pour voir est-ce que la liste que nous avons faite hier était exhaustive ou s’il fallait ajouter des marchés importants. Nous sommes arrivés à la conclusion qu’il fallait élargir cette liste-là.

Tout a bien marché, au-delà même de nos espérances. Les commerçants ont donné leur OK pour la fermeture des marchés et yaars. Certains même affirment qu’il faut fermer totalement tous les marchés pour éviter la propagation du virus. Ils ne souhaitent même pas qu’il y ait de poche de rassemblement », a confié le maire de Ouagadougou.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

Communiqué de REMERCIEMENTS

Posté par - 5 juillet 2020 0
ECOUTER Les grandes familles BOENA, SAWADOGO, NASSA à Sabcé, Kongoussi, Ouagadougou, Kumassi, Bobo-Dioulasso et New-york. Le Wedranghin naaba à Sabcé,…