Communiqué nécrologique : Dr RAYAISSE Jean Baptiste

373 2
ECOUTER

La grande famille RAYAISSE à Tamounouma, Bama, Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Côte d’Ivoire,

Les familles : SARAMBE à Tamounouma, Bama, Ouagadougou et Bobo Dioulasso,
FARGO à Tamounouma, BALMA à Boussou et Ouagadougou, RONGA à Toubyengo et Ouagadougou, SAWADOGO à Tamounouma, Ouagadougou et Bobo Dioulasso,

Les familles alliées : ZOUGOURI, OUEDRAOGO, SANKARA, OUANGRAOUA, KABORE, TRAORÉ et ILBOUDO

Rayaissé Léon et famille à Tamounouma,

La veuve Maria Rayaissé/ née Sarambé à Bama
Rayaissé Valentin Marius et famille à Ouagadougou,

La veuve Adélaïde Rayaissé / née Zougouri à Ouagadougou

Ses enfants : Patrick, Darryl et Marvin

Très touchés par les nombreuses marques de compassion et de sympathie expriment leur profonde gratitude à tous ceux qui de près ou de loin, les ont assistés lors de la maladie et du rappel à Dieu, le lundi 23 mars 2020 à Ouagadougou et de l’inhumation le 24 mars, 2020 au cimetière de Gounghin de leur fils, frère, époux, père, beau-père, oncle et ami :

Dr RAYAISSE Jean Baptiste,

Maitre de recherches, et précédemment Chef de l’Unité de Recherche sur les maladies à vecteurs et biodiversité au CIRDES à Bobo-Dioulasso.

Les remerciements vont à l’endroit :
De toutes les délégations,
Aux voisins du quartier Karpala,
A la communauté chrétienne catholique de la CCB Saint Constantin
A la Directrice Générale du CIRDES et sa délégation
Aux parents, amis et connaissances du défunt.

Ils se gardent de ne citer des noms de peur d’en oublier.
Puisse Dieu dans son infinie bonté rendre à chacun, ses bienfaits au centuple.

Le programme des messes vous sera communiqué ultérieurement.

Union de prières.

« Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui, ceux qui sont morts » 1 Thessaloniciens 4 : 14

Il y a 2 commentaires

  1. C’est avec les larmes aux yeux que j’ai lu cette triste nouvelle du deces de Dr. Rayaisse, mon petit frere du village de Bama et aussi de l’universite. Je me rappelle de ta joie et vivacite de ta soif d’apprendre et de service lors de notre derniere rencontre il ya jadis plus d’une decennie a Farakoba lors de la pose de la premiere pierre du laboratoire de la lutte contre la mouche tse tse. Tu etais jeune et au debut de ta carriere qui est allee florissante au CIRDES. Mais helas, rien ne presageait que c’etait la derniere fois que l’on se rencontrait. Dieu t’a appele parce qu’il a estime avoir plus besoin de toi a ses cotes dans son royaume eternel. Que ton ame s’y repose en paix. A la famille eploree toutes nos condoleances les plus attristees. Que Dieu vous donne toute la force et le courage neccessaire pour traverser cette periode difficile. Union de priere.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre