Covid-19 au Burkina : Le RIJED-BF vient en aide aux étudiants des cités universitaires

555 0

Depuis l’apparition du coronavirus au Burkina, des bonnes volontés se sont manifestées pour venir en aide aux autorités sanitaires. Le Réseau d’Incitative des Jeunes à l’Entreprenariat et au Développement du Burkina (RIJED-BF) a lui opté pour l’accompagnement des étudiants de la cité universitaire de la patte d’oie ce mercredi 1er avril 2020.

Du riz, des pâtes alimentaires, du savon et des lave-mains, sont entre autres les présents offerts aux étudiants de la cité universitaire de la Patte d’Oie.

Un don qui vise à offrir des moyens conséquents aux étudiants afin de leur permettre de vivre sereinement leur confinement.  « Nous sommes dans une période de pandémie et il est important pour nous en tant que jeunes d’avoir des actions de solidarité », a laissé entendre le président du RIJED-BF, Luc Arnaud Compaoré.

Pour lutter efficacement contre la propagation du covid-19, les autorités ont pris un certain nombre de mesures. Le confinement total des cités universitaires est perçu comme un moyen d’obtenir des résultats probants. Du côté des étudiants, le confinement qui commence ce 1er avril 2020 sera difficile.

Ainsi, les pensionnaires des cités apprécient à sa juste valeur le geste du RIJED-BF. « Nous avons des sentiments de joie et de reconnaissance. C’est vraiment salutaire », a dit le délégué de la cité universitaire de la Patte d’Oie, Barthélemy Konombo. Pour ce qui est de la répartition des kits, il indique que chaque étudiant aura sa part et pourra profiter du matériel.

Un aperçu des kits offe3rts aux etudiants de la cité universitaire de la Patte d’Oie

Cependant, les étudiants ont indiqué que des difficultés pourraient empêcher le bon déroulement du confinement. Le délégué de la cité de la Patte d’Oie estime que le problème de la restauration est un défi pressant. Il appelle donc les autorités à rendre le restaurant universitaire gratuit ou à défaut rendre les tickets plus accessibles.

Le RIJED-BF ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Son premier responsable a indiqué que les prochains jours seront marqués par des dons aux personnes vulnérables. Une manière de répondre à l’appel du gouvernement pour une solidarité nationale face à la pandémie de coronavirus.

 A la date du 30 mars 2020, 261 cas confirmés du covid-19 ont été recensés au Burkina. 14 décès sont à déplorer contre 32 cas de guérison. Des produits pour le traitement et la prévention sont également à l’étape des essais cliniques.

Basile SAMA

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *